IranNucléaireL'Iran affirme avoir fourni toutes les réponses sur son...

L’Iran affirme avoir fourni toutes les réponses sur son programme nucléaire

-

"Nous avons répondu à toutes les questions (…) Nous avons fait notre travail. Le dossier est clos", a déclaré à la presse l’ambassadeur Ali Asghar Soltanieh alors que s’achevait la réunion de l’exécutif de l’agence nucléaire de l’ONU à Vienne.

Téhéran a fourni jeudi aux 35 membres du Conseil de gouverneurs de l’agence, réunis cette semaine dans la capitale autrichienne, un document de 30 pages résumant les arguments de l’Iran, a-t-il précisé.

Ce document, résume un dossier de 200 pages déjà remis à l’AIEA, dans lequel l’Iran a démenti ces derniers mois avoir mené des études en vue d’une militarisation de son programme nucléaire.

Ces éléments ont toutefois été jugés insuffisants par le directeur général de l’AIEA, Mohamed ElBaradei, et par les pays occidentaux, qui ont enjoint cette semaine l’Iran de fournir des "explications complètes" sur ces études, dont l’AIEA affirme avoir été informée par des sources concordantes de dix pays.

M. Soltanieh a rappelé jeudi que Téhéran jugeait ces informations fausses et "sans fondement". L’Iran soutient que son programme nucléaire, soupçonné par les Occidentaux d’être à finalité militaire, est strictement pacifique.

La distribution du document de 30 pages jeudi a été qualifiée de simple "coup publicitaire" sans substance par un diplomate occidental, qui a estimé que l’Iran devait fournir "des réponses plus détaillées".

"La question (des gouverneurs de l’AIEA aux Iraniens) est: pourquoi ne fournissez-vous pas des réponses plus détaillées plutôt que de rejeter" les informations sur les études, a résumé de son côté le représentant américain auprès de l’agence, Gregory Schulte.

Une fois n’est pas coutume, le Mouvement des pays Non-alignés, dont l’Inde, l’Afrique du Sud et Cuba, d’ordinaire favorables au programme nucléaire iranien, ont eux aussi souhaité les éclaircissements requis par l’AIEA.

"Les Non-alignés estiment qu’en faisant la lumière sur les +prétendues études+, notamment sur des essais d’explosifs à haute densité et un missile de réentrée, l’agence agirait conformément à sa mission", a déclaré en termes diplomatiques la Cubaine Norma Goichochea-Estenoz au nom de ce mouvement.
 
L’AIEA tente depuis cinq ans, sans succès d’établir la nature réelle du programme nucléaire de Téhéran, qui est sous le coup de trois séries de sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU pour refuser de geler ses activités d’enrichissement d’uranium.

Les cinq membres permanents du Conseil de sécurité (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie) et l’Allemagne ont toutefois indiqué qu’ils présenteraient prochainement à Téhéran une offre "rafraîchie" de large coopération en échange d’une suspension de ces activités.

 
 

7,062FansLike
1,157FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous