IranNucléaireL'Iran ne fait aucune allusion au gel de son...

L’Iran ne fait aucune allusion au gel de son programme nucléaire

-

Les Six – les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’Onu et l’Allemagne – proposent de suspendre leurs démarches au Conseil de sécurité pour obtenir un quatrième train de sanctions contre Téhéran si les Iraniens arrêtent d’enrichir de l’uranium.

L’Iran dément toute intention de se doter de l’arme atomique, comme les puissances occidentales l’en soupçonnent, et a réaffirmé à plusieurs reprises que maîtriser l’ensemble du cycle du nucléaire est un de ses droits inaliénables.

Le document iranien à l’intention des Six a été remis mardi par l’ambassadeur d’Iran à Bruxelles, selon un diplomate iranien. Les services de Javier Solana, haut représentant de la diplomatie européenne, ont accusé réception sans rien dire du contenu du document.

Le diplomate iranien a précisé que cette lettre ne constituait "pas une réponse à l’ensemble des propositions formulées" et ne mentionnait pas la formule "gel contre gel" (de l’enrichissement et des sanctions).

D’après des extraits de cette lettre d’une page qu’a pu consulter Reuters, Téhéran dit avoir "étudié attentivement" les points de vue exprimés par les responsables des cinq membres permanents du Conseil de sécurité et de l’Allemagne lors de la réunion du mois dernier Genève mais estime que certains points doivent encore être clarifiés.

"L’Iran est prêt à fournir une ‘réponse claire’ à votre proposition le plus tôt possible, tout en espérant dans le même temps recevoir également votre ‘réponse claire’ à nos questions et à certaines ambiguïtés", indique cette lettre, qui ne formule aucune proposition concrète.

"C’est la même chose de la part des Iraniens: embrouillement et manoeuvres dilatoires", a commenté un responsable de l’administration américaine s’exprimant sous couvert d’anonymat. "Ce n’est pas le genre de réponse qu’attendait la communauté internationale", a-t-il ajouté.

Les directeurs politiques des Six tiendront mercredi une téléconférence pour discuter de leur réaction à la réponse iranienne.

"Si nous ne recevons pas de réponse claire (de l’Iran), nous n’aurons pas d’autre choix que de poursuivre sur la voie de nouvelles mesures", avait dit auparavant le porte-parole du département d’Etat, Gonzalo Gallegos.

Depuis 2006, le Conseil de sécurité de l’Onu a imposé trois trains de sanctions à l’Iran et Washington, Londres et Paris ont durci ces derniers temps leur attitude, estimant que Téhéran cherchait à gagner du temps.

La Chine et la Russie, pour leur part, répugnent à imposer de nouvelles sanctions qui si elles visaient cette fois la banque centrale d’Iran pourraient selon Téhéran déstabiliser un système monétaire international déjà fragile.
Plusieurs grandes banques commerciales d’Iran sont déjà les cibles des sanctions en vigueur.

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous