IranNucléaireNégociations sur le nucléaire: sévère mise en garde de...

Négociations sur le nucléaire: sévère mise en garde de l’Iran aux Européens

-

AFP, Téhéran, 9 février – Le président iranien Mohammad Khatami a mis en garde mercredi les Européens que son pays pourrait revenir sur ses engagements sur le dossier nucléaire, alors que se poursuivent à Genève des négociations entre les deux parties, estimant que l’Iran faisait l’objet d’une « guerre psychologique ».
« Si nous sentons que vous ne respectez pas vos engagements (…), alors nous adopterons une autre politique et les lourdes conséquences de cette politique incomberont à ceux qui n’ont pas respecté leurs engagements », a déclaré M. Khatami à l’adresse des Européens, lors d’un discours à Téhéran à l’occasion du 26ème anniversaire de la Révolution, selon la télévision d’Etat.
« Si les autres parties (européennes) ne respectent pas leurs engagements, alors nous ne respecterons en aucune manière les nôtres », a-t-il encore dit.
Paris, Londres et Berlin veulent obtenir de Téhéran qu’il démantèle son programme d’enrichissement d’uranium en échange d’une coopération technologique et commerciale. L’uranium enrichi peut servir aussi bien à fabriquer une bombe atomique qu’à faire marcher une centrale nucléaire civile.
En novembre, l’Iran avait accepté de suspendre toutes ses activités liées à l’enrichissement de l’uranium. Mais Téhéran souhaite que cette suspension soit temporaire, faisant valoir que son programme nucléaire a une vocation civile. Le président iranien a réaffirmé dans ce discours que son pays ne se doterait pas de l’arme nucléaire, mais souhaitait poursuivre sa technologie nucléaire civile.
« Nous vous garantissons que nous ne nous acheminerons pas vers la construction de l’arme nucléaire car nous y sommes hostiles, mais nous ne renoncerons jamais à la technologie nucléaire civile », a-t-il dit.
« Si les menaces (extérieures) sont un tant soit peu réelles, l’Iran changera d’attitude », a-t-il ajouté.
« Nous considérons que l’enrichissement est un droit très clair et nous n’y renoncerons jamais, et nous avons suspendu l’enrichissement volontairement pour montrer notre bonne volonté », a-t-il souligné.
M. Khatami a par ailleurs accusé les Etats-Unis sans les nommer de livrer une guerre psychologique à l’Iran, les mettant en garde contre toute tentative d’attaque.
« Ceux qui battent les tambours de la guerre et ont lancé une guerre psychologique contre l’Iran doivent savoir que le peuple iranien ne permettra en aucune manière que les agresseurs mettent un pied sur le sol iranien », a-t-il dit lors de ce discours prononcé devant les ambassadeurs et chargés d’affaires.
« Mais si jamais cela arrive, les agresseurs seront brûlés dans l’enfer de la tempête de la colère du peuple », a-t-il poursuivi.
Les Etats-Unis, qui accusent l’Iran de chercher à acquérir l’arme atomique sous le couvert du développement d’un programme nucléaire civil, n’ont jamais exclu l’option militaire à l’égard de la République islamique.
La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice achève une tournée en Europe au cours de laquelle elle a discuté des inquiétudes américaines sur les ambitions nucléaires iraniennes.
Le Japon a lui aussi tenté mercredi de convaincre l’Iran. Recevant le ministre des Affaires étrangères iranien Kamal Kharazi, le Premier ministre nippon Junichiro Koizumi a déclaré que « le Japon soutient les trois pays de l’UE et espère sincèrement qu’ils vont parvenir à un accord ».

7,062FansLike
1,166FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous