IranNucléaireIran /Nucléaire : Paris appelle à des sanctions renforcées...

Iran /Nucléaire : Paris appelle à des sanctions renforcées contre Téhéran

-

AFP : La France, par la voix de son secrétaire d’Etat aux Affaires européennes Pierre Lellouche, a appelé lundi ses partenaires de l’UE à préparer de nouvelles sanctions contre l’Iran, devenues selon M. Lellouche inévitables compte tenu de la position de Téhéran sur le nucléaire.

"Nous souhaitons que les Européens travaillent ensemble à la préparation de sanctions parce que nous pensons qu’il faut que nous soyons en mesure d’accompagner le processus de sanctions vers lequel nous devons aller, compte tenu du refus de l’Iran de toutes les offres de solution" proposées concernant l’enrichissement de son uranium, a déclaré M. Lellouche.

Il s’exprimait devant la presse à l’issue d’une réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne.

M. Lellouche représentait la France à cette rencontre en l’absence de Bernard Kouchner, présent à la conférence de Montréal sur Haïti.

"Nous sommes en négociation avec l’Iran depuis six ans, la totalité des propositions des Occidentaux ont été repoussées et maintenant, si on écoute les porte-parole iraniens, il est question de passer à un enrichissement de 20%" de l’uranium en Iran, qui correspond au "seuil de militarisation", s’est-il expliqué.

"Il nous faut être capable d’accompagner le nécessaire processus de sanctions", et "les Européens doivent se préparer à ce processus de sanctions", a ajouté le secrétaire d’Etat.

La France fait partie du groupe des six puissances qui gèrent le dossier du nucléaire iranien : les cinq membres permanents du Conseil de sécurité (Chine, Etats-Unis, France, Russie, Royaume-Uni) et l’Allemagne.

L’enrichissement d’uranium est au centre d’un conflit entre l’Iran et les Occidentaux, qui redoutent que la République islamique, sous couvert de son programme civil, ne cherche à produire de l’uranium suffisamment enrichi pour fabriquer une arme atomique. Téhéran a toujours démenti avoir un tel projet.

L’Iran a menacé de produire de l’uranium enrichi à 20% si la communauté internationale n’acceptait pas avant fin janvier sa proposition d’échanger, progressivement et en petites quantités, son uranium faiblement enrichi (à 3,5%) contre le combustible hautement enrichi (à 20%) dont il dit avoir besoin pour son réacteur de recherche de Téhéran.

Toutefois, M. Lellouche a écarté l’idée de sanctions unilatérales des Européens contre Téhéran, faute d’accord entre les Occidentaux, la Russie et la Chine sur de nouvelles sanctions au sein du Conseil de sécurité de l’ONU.

"S’il n’y a pas d’accord au Conseil de sécurité de l’ONU, il n’y aura pas de sanctions", a-t-il dit.

Tous les pays de l’UE ne sont néanmoins pas enthousiasmés à l’idée de passer d’ores et déjà à la préparation de nouvelles sanctions contre l’Iran.

"L’instrument des sanctions est très dur et donc il ne devrait être utilisé qu’avec une grande précaution. Notre objectif est de ramener les Iraniens à la table des négociations et d’avoir une solution politique", a ainsi déclaré à Bruxelles le chef de la diplomatie suédoise, Carl Bildt.

Catherine Ashton, qui dirige la diplomatie de l’UE, s’est, elle, montrée prudente. "Il faut vraiment peser le pour et le contre et attendre de voir ce qui résultera des travaux du Conseil de sécurité", a-t-elle dit.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous