IranNucléaireL'UE ne négociera plus si l'Iran revient sur la...

L’UE ne négociera plus si l’Iran revient sur la suspension de ses activités

-

AFP, 8 mars – La présidence de l’Union européenne a averti l’Iran mardi que le maintien d’une « suspension totale de ses activités » d’enrichissement d’uranium était une « condition » à la poursuite de ses négociations nucléaires avec les Européens.

Le ministre luxembourgeois délégué aux Affaires étrangères Nicolas Schmit a toutefois réaffirmé la volonté de dialogue de l’UE et estimé qu’un succès restait possible tant que la République islamique, qui a multiplié ces derniers jours les déclarations irritées, ne claquait pas la porte.

« Il est important de rester vigilant de la nécessité pour l’Iran de maintenir, sous la surveillance de l’AIEA, une suspension totale de ses activités sans exception, aussi longtemps que dureront les négociations sur des arrangements à long terme », a déclaré M. Schmit à Strasbourg.

Le ministre, qui s’exprimait devant le Parlement européen, a souligné que cette « suspension totale » était « la condition de la poursuite et de l’achèvement » des pourparlers.

Il a fait valoir que l’accord conclu en novembre à Paris entre l’Iran et le trio Allemagne-France-Royaume Uni, qui négocie au nom de l’UE, prévoyait des « conditions strictes ».

Au premier rang de celles-ci figurent la suspension totale par Téhéran de toutes ses activités liées à l’enrichissement d’uranium, susceptibles de permettre aux Iraniens de se doter de l’arme atomique comme l’en soupçonnent les Etats-Unis, et la suspension de toutes ses activités de retraitement.

« Les deux parties négocient sérieusement et tant que les Iraniens continueront de participer aux négociations, il restera une chance d’aboutir », a estimé Nicolas Schmit.

« A l’évidence, l’obtention de garanties objectives du caractère exclusivement pacifique du programme nucléaire iranien continuera de revêtir une importance capitale », a-t-il cependant ajouté.

Les pourparlers entre Européens et Iraniens sur le programme nucléaire de l’Iran ont repris mardi à Genève dans un climat alourdi par des déclarations irritées de Téhéran, qui a accusé l’UE de ne montrer « aucun sérieux » et a exclu de renoncer à enrichir son uranium.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous