IranIran (actualité)L'Iran contre la baisse du volume de production de...

L’Iran contre la baisse du volume de production de l’Opep, pour la stabilisation des prix

-

AFP, Téhéran, 8 mars – L’Iran est opposé à une baisse du volume de production de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (opep) et souhaite une stabilisation des prix à entre 35 et 40 dollars le baril, a déclaré mardi son ministre du pétrole.
« Les prix sont actuellement élevés sur le marché et toute diminution de la production pétrolière donnerait un mauvais signal au marché », a déclaré à la presse Bijan Namdar Zanganeh qui a ajouté que l’Iran maintiendrait son volume de production sur le court terme.
Les prix du pétrole ont progressé vers des niveaux records lundi à New York et à Londres à neuf jours de la réunion de l’Opep, à Ispahan (Iran) qui doit discuter notamment des quotas de production.
A New York, le baril de light sweet crude pour livraison en avril a gagné 11 cents à 53,89 dollars, clôturant vers son plus haut de la séance après avoir glissé sous les 53 dollars dans la matinée.
A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord a progressé de 29 cents à 52,09 dollars, après avoir reculé pendant la plus grande partie de la journée.
« Le mieux que l’Opep puisse faire en ce moment c’est de fixer le niveau de production sur le court terme. Nous préférerions des prix stables à long terme », a ajouté le ministre iranien.
Selon lui, pour l’Opep, un prix de référence « de 35 à 40 dollars le baril, sans fluctuation, serait acceptable ».
Lundi, le représentant iranien auprès de l’Opep avait affirmé que les membres du cartel étaient « satisfaits » des prix actuels du pétrole.
« Nous sommes satisfaits du cours actuel et nous ne pensons pas que nous devrions revenir à une cible de 25 dollars le baril », avait déclaré Hossein Kazempour Ardebili.
Il a également estimé que les 11 pays membres du cartel devraient certainement laisser leurs quotas de production inchangés lors de la prochaine réunion de l’Opep.
Le ministre de l’Energie vénézuélien Rafael Ramirez, pour sa part, a affirmé lundi que les prix pétroliers actuels étaient « justes » et qu’il existe un consensus au sein de l’Opep pour les maintenir au niveau actuel.

7,062FansLike
1,155FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Alors que les manifestations se poursuivent, le régime iranien se délite

Le monde a été captivé par la bravoure et la résistance des manifestants iraniens, en particulier les jeunes générations...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous