IranNucléaireDes entreprises américaines commercent avec l'Iran malgré les sanctions...

Des entreprises américaines commercent avec l’Iran malgré les sanctions (presse)

-

AFP : L’administration des Etats-Unis a permis à des entreprises américaines de commercer à hauteur de plusieurs milliards de dollars avec l’Iran et d’autres pays présents sur sa liste noire, en vertu d’exemptions à son régime de sanctions, indique le New York Times de vendredi.

Quelque 10.000 accords commerciaux ont pu ainsi être passés avec l’Iran ces dernières années grâce à ces exemptions, souvent à caractère humanitaire, alors que les Etats-Unis interdisent quasi tout commerce avec l’Iran.

Des entreprises comme Pepsi ou le groupe alimentaire Kraft Food ont ainsi pu vendre leurs produits en Iran grâce à une loi datant de dix ans et prévoyant des exemptions dans les domaines de l’agriculture et de l’aide médicale humanitaire à l’Iran, explique le New York Times.

C’est ainsi que des cigarettes, des chewing-gum, des produits minceurs ont pu être vendus en Iran, indique le quotidien.

Interrogé par l’AFP sur le contenu de cet article, le département du Trésor, a publié un communiqué de son sous-secrétaire Stuart Levey, chargé des sanctions contre l’Iran, dans lequel celui-ci affirme que les exemples donnés par le quotidiens sont « insignifiants dans le contexte de (la) politique » de l’administration contre l’Iran.

D’autres accords ont pu être passés pour, selon le quotidien, aider les Etats-Unis à atteindre leurs objectifs en matière de politique étrangère. C’est ainsi qu’un accord favorisant les connections internet a été passé avec les Iraniens.

Appuyés par des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU qu’ils ont contribué à faire adopter, les Etats-Unis ont renforcé ces dernières années, avec leurs alliés occidentaux, leurs mesures de sanctions économiques visant le régime iranien pour l’amener à négocier sur son programme nucléaire.

7,062FansLike
1,173FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Eldar Mamedov, un conseiller de Bruxelles ou un ami du régime en Iran

Eldar Mamedov a été l'un des principaux acteurs du scandale de Qatargate. Le scandale de corruption de Qatargate, pour...

L’éventuelle inscription des pasdaran sur la liste des organisations terroristes effraie le régime iranien

Jeudi, le Parlement européen a adopté une résolution appelant à des pressions supplémentaires sur le régime iranien, notamment la...

Comment la censure d’Internet nuit à l’économie iranienne

Alors qu'au cours des quatre derniers mois, l'accès à Internet en Iran a été coupé ou sévèrement limité, le...

Le régime iranien cache les violations des droits humains dans ses prisons

Après plus de quatre mois de soulèvements nationaux en Iran, la brutalité de l'appareil sécuritaire et judiciaire du régime...

Les démissions et les renvois signalent le désespoir de Téhéran face aux manifestations

Mercredi 22 décembre, le ministre de l'Intérieur du régime iranien, Ahmad Vahidi, a annoncé que Mohammad-Tayyeb Sahraei avait été...

Les disparitions forcées, outil du régime iranien pour répandre la terreur

L'Iran est un pays gouverné par le régime autoritaire des mollahs. Il souffre de décennies de violations des droits...

Doit lire

Eldar Mamedov, un conseiller de Bruxelles ou un ami du régime en Iran

Eldar Mamedov a été l'un des principaux acteurs du...

Iran : Un régime effondré et ses forces démoralisées

Il ne fait aucun doute que le régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous