IranNucléaireLe régime iranien accuse l'AIEA d'être infiltrée par "des...

Le régime iranien accuse l’AIEA d’être infiltrée par « des terroristes et des saboteurs »

-


AFP: VIENNE – Des lignes électriques alimentant le site nucléaire souterrain de Fordo en Iran ont été endommagées par des explosifs en août, a déclaré lundi à le chef de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique, Fereydoun Abbasi Davani, disant craindre que l’AIEA soit infiltrée par des saboteurs.

Le 17 août 2012, les lignes électriques de la cité de Qom vers le complexe de Fordo ont été coupées (…) suite à l’usage d’explosifs, a indiqué le responsable iranien devant la conférence générale de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), qui rassemble 155 Etats membres.

Tôt le lendemain matin, des inspecteurs de l’agence ont demandé à procéder à une inspection non annoncée. Est-ce que la visite est liée à cette explosion?, s’est interrogé M. Abbasi selon ses propos traduit en anglais.

Des terroristes et des saboteurs se sont peut-être immiscés dans l’agence et prennent des décisions en secret, a-t-il ajouté.

Le site de Fordo, enfoui sous une montagne, est considéré comme le seul en Iran à l’abri d’une frappe militaire. L’Iran y enrichit de l’uranium jusqu’à 20% pour son réacteur de recherche, ce qui la rapproche du niveau nécessaire à la fabrication de l’arme atomique (90%).

Le pays dément toutefois toute visée militaire à son programme nucléaire, affirmant enrichir de l’uranium jusqu’à 5% pour produire de l’électricité et jusqu’à 20% pour des isotopes médicaux, utilisés pour le diagnostic de certains cancers.

Nous nous concentrons sur l’enrichissement jusqu’à 5%, a souligné M. Abbasi lors d’une conférence de presse. Le pays envisage de fabriquer d’autres réacteurs de recherche et informera l’agence en temps voulu, une fois les décisions ratifiées par le parlement, a-t-il ajouté.

Malgré plusieurs résolutions du conseil de sécurité des Nations Unies, et plusieurs séries de sanctions, l’Iran continue à enrichir de l’uranium, un droit qu’il revendique en tant que signataire du Traité de non prolifération nucléaire.

Le directeur général de l’AIEA avait réaffirmé plus tôt dans la journée sa volonté de poursuivre le dialogue -actuellement dans l’impasse- avec l’Iran sur son programme controversé, et notamment concernant l’organisation de visites sur certains sites considérés comme suspects par l’agence.

Au cours d’une rencontre en marge de la conférence, M. Abbasi a indiqué avoir informé Yukiya Amano qu’il était d’accord pour continuer les discussions.

 

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous