NewsResistanceAprès l'attaque en Irak, des opposants iraniens dénoncent l'attitude...

Après l’attaque en Irak, des opposants iraniens dénoncent l’attitude « irresponsable » de l’ONU et des USA

-

AFP – Une responsable de l’opposition iranienne en exil a enjoint dimanche au gouvernement américain et aux Nations unies de mettre fin à leur « attitude irresponsable » et de « tenir leurs engagements » sur la protection d’un camp de l’opposition iranienne à Bagdad, attaqué jeudi.

Au moins 26 personnes ont été tuées et de nombreuses d’autres blessées lors de tirs de roquettes contre le Camp Hurriya (liberté en arabe, ndlr), qui abrite des membres de l’opposition iranienne en exil près de l’aéroport international de Bagdad, selon l’ONU.

« Si le gouvernement américain et les Nations unies avaient tenu leurs engagements sur la protection des Moudjahidine du peuple de Liberty, ce crime aurait pu être évité », a affirmé Maryam Radjavi, présidente du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), basé en région parisienne, dans un communiqué.

« Les habitants (du camp) sont privés des moyens de protections et de sécurité les plus élémentaires », a estimé Mme Radjavi, appelant Washington et l’ONU « à mettre fin à cette attitude irresponsable ».

Ancienne base américaine, le camp « Liberty » accueille depuis 2011 des centaines de membres des Moudjahidine du peuple, un groupe d’opposition en exil depuis la révolution islamique de 1979.

Maryam Radjavi, qui s’exprimait lors d’une cérémonie d’hommage aux victimes de l’attaque à Auvers-sur-Oise (région parisienne), a par ailleurs dénoncé des « promesses trahies par l’ONU et les Etats-Unis » quant au transfert des opposants « vers des pays tiers ».

Et elle a insisté pour le camp « soit reconnu comme un camp de réfugiés placé sous la surveillance du haut commissariat pour les réfugiés » (HCR).

Le CNRI est une coalition politique de groupes d’opposants iraniens, dont les plus connus sont les Moudjahidine du peuple, une organisation considérée comme « terroriste » par l’Union européenne jusqu’en 2008 et par les Etats-Unis jusqu’en 2012.

C’est ce mouvement qui avait révélé en 2002 l’existence du programme nucléaire iranien.

 

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous