NewsResistanceSaudi Gazette: 100.000 personnes présentes au rassemblement de l'OMPI...

Saudi Gazette: 100.000 personnes présentes au rassemblement de l’OMPI pour un Iran Libre

-

Saudi Gazette: 100.000 personnes présentes au rassemblement du MEK pour un Iran Libre

Londres, le 10 juillet – D’après l’article paru dans le Saudi Gazette d’aujourd’hui (9 juillet), plus de 100.000 iraniens se sont ralliés au grand rassemblement pour l’« Iran Libre » ce weekend à Paris. Des représentants et politiciens Européens, Américains et du Moyen-Orient sont restés de concert en soutien à l’organisateur du rassemblement, le Conseil National de la Résistance iranienne et sa présidente élue, Maryam Rajavi. Le CNRI représente une grande variété d’entités de l’opposition iranienne, telle que l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI/MeK).

Selon le Saudi Gazette, « L’ancienne directrice des relations publiques de la Maison Blanche, Linda Chavez, en ouvrant le grand rassemblement iranien ici, a déclaré : « Honorons et félicitons le courage ainsi que le dévouement des résidents du camp Liberty. Nous savons tous que le camp Liberty a subi de lourdes attaques de missiles le 4 Juillet, qui ont laissé d’importants dégâts et des dizaines de blessés. Les Mollahs, en perpétrant cette attaque, ont montré ce qui les menace le plus et ce dont ils ont le plus peur.

Par conséquent, faisons leur comprendre que rien ne peut et n’empêcherait la Résistance iranienne d’aller de l’avant au nom de la démocratie et de la liberté en Iran. La seule méthode pour établir la démocratie en Iran et d’établir des relations avec la Résistance iranienne dirigée par Maryam Rajavi, a déclaré Linda Chavez en prélude à ce grand rassemblement. » Linda Chavez a continué en dénonçant l’exécution de plus de 2.500 personnes en Iran sous le régime du président iranien Hassan Rohani.

La Gazette a poursuivi en signalant que le sénateur américain John Boozman, dans une lettre à l’endroit de ses ‘amis’, ici a déclaré qu’ « il a été ‘troublé’ par le nombre croissant de violations des droits de l’Homme en Iran et par le sort des membres la Résistance iranienne au camp Liberty. » Le camp Liberty a subi une attaque aux missiles le 4 Juillet, qui a blessé de nombreux résidents non armés de l’OMPI ou MeK. Le sénateur Boozman est un membre du Caucus pour les droits de l’Homme et la démocratie en Iran.

De nombreux responsables américains très connus tels l’ancien président de la Chambre, Newt Gingrich, l’ancien ambassadeur aux Nations Unies, John Bolton, l’ancien maire de New York, Rudy Giuliani, l’ancien directeur du FBI, Louis Freeh, parmi tant d’autres, envisagent de se joindre au CNRI au rassemblement « Iran libre ». Le nombre de fonctionnaires approuvant et assistant au rassemblement semble augmenter chaque année.

Le membre du congrès américain Brad Sherman, vétéran du comité des Affaires étrangères de la Chambre des représentants, a parlé de l’importance du rassemblement « Iran libre ». Il a également félicité l’OMPI pour « le rôle essentiel qu’il a joué dans le dévoilement du programme d’armes nucléaires du régime iranien. »

Un député italien du Parlement Européen, Patrizia Toia, a déclaré qu’elle « désire encourager tout le monde à se joindre à l’événement à Paris. »

A l’entrée principale du lieu, les instructeurs s’étaient alignés alors que les dignitaires internationaux ont commencé à venir aux premières heures de la matinée. Des foules immenses attendaient aux portes de la célèbre salle Bourget de France, et une fois Le Bourget ouvert, des milliers d’Iraniens ont afflué.

Il y a aussi un grand nombre d’exilés syriens, opposés au régime de Bachar el- Assad, participant au rassemblement. Ils ont dénoncé le soutien de l’Iran à Assad dans le massacre de leurs compatriotes. Ils se dressent contre un ennemi commun: les régimes des mollahs et de Bachar el-Assad.

« Tout au long des trois années de la présidence de Rohani, certains en Occident ont maintenu l’espoir qu’il annoncerait une ère de modération et de réforme en Iran, » a déclaré Perviz Khazaii, l’ancien ambassadeur d’Iran en Suède et en Norvège, et représentant du CNRI dans les pays nordiques.

Malheureusement, les faits montrent que la situation des droits de l’Homme en Iran ne fait que s’empirer. 2400 exécutions ont été menées en un peu moins de trois ans, et la plupart des victimes étaient des dissidents politiques, et plus particulièrement, des militants de l’OMPI. Le régime iranien a perpétré au moins 21 pendaisons en une période choquante de 48 heures durant la deuxième semaine de mai. Dans son rapport annuel, Amnesty International a souligné que l’Iran détenait le plus grand nombre d’exécutions par tête d’habitant.

« Malgré le danger permanent, je reste actif dans le CNRI jusqu’à ce jour, » a déclaré Khazaii. «Je ne suis pas étranger aux relations diplomatiques. Je faisais partie des trois diplomates iraniens qui ont démissionné de nos postes d’ambassadeur en protestation à une vague effrénée d’exécutions en Iran au début des années 1980 et ont rejoint le Conseil National de la Résistance iranienne dirigée par Mme Maryam Rajavi. Cela m’a coûté très cher. Deux d’entre nous ont été abattus en plein jour à Genève et à Rome par des terroristes envoyés de Téhéran, le premier en 1990 et le second en 1993. Je suis le seul survivant. »

 

SOURCE; Saudi Gazette

Maryam Radjavi au grand rassemblement du Bourget : un an après l’accord nucléaire iranien les deux factions du régime ont échoué

Le prince Turki Al Faisal, au rassemblement à Paris pour un Iran libre : le monde musulman vous soutiens coeurs et âmes

 

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le rôle des étudiants et des universités dans le soulèvement national de l’Iran

Lors du soulèvement national du peuple iranien, qui a débuté à la mi-septembre de cette année, les étudiants ont...

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous