NewsResistanceAllemagne / Iran : 150 députés exhortent Berlin à...

Allemagne / Iran : 150 députés exhortent Berlin à agir pour réhabiliter l’OMPI

-

AFP, 24 novembre 2008 – Cent cinquante députés du Bundestag ont appelé lundi le gouvernement allemand à faire pression pour que l’Organisation des Moujahidine du peuple iranien (OMPI) soit retirée de la liste des entités terroristes de l’Union européenne.

Les Moujahidine du peuple se veulent la seule opposition crédible au régime iranien. L’Union européenne les a placés en 2001 sur la liste des organisations terroristes.

"Nous appelons le gouvernement, en coopération avec la présidence de l’Union européenne, à oeuvrer pour la suppression de cette étiquette terroriste", indique une pétition présentée lundi, paraphée par 150 députés issus des cinq partis qui siègent au Bundestag (chambre basse), soit environ un quart des élus de cette assemblée.

Ces députés mettent en avant différents jugements rendus récemment en Grande-Bretagne et par des tribunaux européens qui invalident cette classification. "Cette étiquette injuste" entrave les efforts de la résistance iranienne en vue d’un "changement démocratique" en Iran.

Le CNRI a déjà obtenu le soutien de députés britanniques, français, belges et danois.

Selon la pétition, cette étiquette fournit un "prétexte" à des attaques du régime de Téhéran contre les réfugiés politiques iraniens établis depuis 20 ans dans le camp d’Ashraf en Irak, à 70 km de la frontière iranienne.

La pétition appelle les forces américaines à "poursuivre la protection des résidents d’Ashraf", qu’elles assurent depuis 2004. Transférer cette mission aux autorités irakiennes "ouvrirait la voie au massacre" de ces 3.500 opposants iraniens, affirment les députés allemands.

Maryam Radjavi, la présidente du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), façade politique de l’OMPI, a exprimé devant la presse à Berlin sa "profonde gratitude" aux signataires.

Elle a par ailleurs appelé l’Allemagne, qui a fait "l’expérience du nazisme" et de sa "machine de guerre", à soutenir la résistance iranienne, qui détient selon elle "la clef pour résoudre la crise iranienne".

Selon Mme Radjavi, "il est temps de mettre fin à la désastreuse politique d’apaisement avec l’Iran".

Pour les signataires de la pétition, "la politique d’apaisement et les négociations avec l’Iran ont échoué".

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous