NewsResistanceMoudjahidine: manifestation à Paris pour l'application de l'arrêt de...

Moudjahidine: manifestation à Paris pour l’application de l’arrêt de la CEJ

-

AFP, 23 décembre 2008  – Entre 150 et 200 personnes manifestaient mardi à Paris devant le ministère français des Affaires étrangères pour demander le retrait des Moudjahidine du Peuple iranien (OMPI) de la liste des organisations terroristes de l’UE, a constaté une journaliste de l’AFP.

Les manifestants, qui répondaient à un appel d’un Comité de Soutien aux Droits de l’Homme en Iran (CSDHI), entendaient aussi dénoncer la position du ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, qui, selon eux, est "contre l’arrêt du tribunal européen".

"Les mollahs assassins, Kouchner les soutient", proclamait une banderole. Une autre estimait que "la France doit appliquer les décisions de la Cour européenne de justice et retirer les Moudjahidine de sa liste des organisations terroristes de l’UE".

La justice européenne a infligé le 4 décembre un revers à l’UE en rendant un arrêt annulant sa décision de geler les fonds des Moudjahidine du Peuple.

Selon la principale organisation d’opposition iranienne, l’arrêt de la CEJ doit conduire l’UE à supprimer l’OMPI de sa liste noire des organisations terroristes, un avis qui n’est pas partagé par l’UE.

Les Moudjahidine du Peuple, une organisation fondée en 1965 avec pour objectif d’abord de renverser le régime du Chah puis le régime islamiste, se battent depuis plusieurs années devant la justice européenne contre leur inscription sur cette liste "noire" de l’UE, qui remonte à 2002.

A Paris, les manifestants réclamaient par ailleurs la "protection" du camp d’Achraf, en Irak, où résident 3.500 membres de l’OMPI, et que le gouvernement irakien entend fermer au plus vite.

Ce camp, à une centaine de km au nord de Bagdad et à 80 km de la frontière iranienne, abrite depuis 22 ans des membres de l’OMPI. Il est protégé par les soldats américains qui doivent se retirer des villes et villages d’Irak d’ici fin juin 2009.

Après y avoir effectué une mission, une délégation de plusieurs ministères et de responsables des services de renseignements irakiens a "réaffirmé la volonté du gouvernement irakien de mettre fin à la présence de cette organisation (OMPI) en Irak", a indiqué dimanche le gouvernement de Bagdad.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous