EconomyÉconomieLa politique américaine à l'égard de l'Iran

La politique américaine à l’égard de l’Iran

-

La politique américaine à l'égard de l'Iran

Par Jubin Katiraie

Tandis que la tension entre Téhéran et Washington continue d’augmenter, le Département d’État américain, dans le cadre de sa «campagne de pression maximale», a sanctionné plusieurs groupes et entités soutenus par le régime iranien.

La déclaration de politique générale du département d’État cette semaine, qui traite de la nouvelle vague de sanctions imposée à l’Iran, est divisée en trois parties:

1. DÉSIGNATION DES PARTICULIERS ET DES ENTITÉS LIÉS AUX RÉSEAUX IRANIENS

Le département du Trésor a désigné neuf entités et personnes basées en Iran et une entité basée à Hong Kong pour soutenir les efforts iraniens en matière de passation de marchés sensibles à la prolifération….

Le régime iranien continue de fomenter des conflits régionaux, de développer et de proliférer des missiles balistiques, de tenir en otage des citoyens étrangers, de brutaliser son propre peuple et de parrainer le terrorisme à une échelle sans précédent….

À la suite de la décision du Département du Trésor américain, le Secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a tweeté:

«Aujourd’hui, les États-Unis ont sanctionné des entités responsables du transfert de plus de 1 million de dollars de pièces électroniques et d’alliages d’aluminium sensibles à la prolifération au régime iranien. La pression des États-Unis continuera jusqu’à ce que le régime change de cap. « 

2. SANCTIONNEMENT DE LA JAMMAL TRUST BANK

Le département américain du contrôle des avoirs étrangers du Département du Trésor américain a sanctionné la Jammal Trust Bank SAL (Jammal Trust) basée au Liban pour son soutien aux activités financières et bancaires illicites du Hezbollah.

3. SANCTION DES FACILITATEURS FINANCIERS POUR LE HAMAS

Le bureau de contrôle des avoirs à l’étranger (OFAC) du département du Trésor américain, en partenariat avec le Sultanat d’Oman, a sanctionné quatre facilitateurs financiers responsables du transfert de dizaines de millions de dollars entre la force iranienne des pasdaran et le Hamas à Gaza.

‘’Cette désignation reflète notre détermination à contrer l’influence perverse de l’Iran et le soutien financier, matériel ou technologique, ou les services financiers ou autres, fournis au Hamas ou à l’appui de celui-ci.’’

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous