EconomyÉconomieIran : La position dominante des pasdaran dans l'économie...

Iran : La position dominante des pasdaran dans l’économie (2è partie)

-

ImageIran Focus :  Les Pasdaran bénéficient d’énormes recettes annuelles, issues de vastes activités financières, leur permettant de financer les projets nucléaires du régime et de soutenir des mouvements alliés de Téhéran dans la région.

Dépenses et répartition des recettes

1. En Iran,  les activités économiques des Gardiens de la Révolution financent le programme de développement de l’arme nucléaire et balistique. Selon les données officielles, dans le budget annuel du gouvernement, il n’ya pas de budget alloué à ce programme, qui est financés en revanche par un budget secret. La plupart des importations de produits sensibles requis pour le programme nucléaire et balistique sont effectués par les sociétés écrans des Pasdaran. En outre, les Pasdaran réalisent les constructions d’infrastructures nécessaires à ces projets tels que les tunnels et les centrales électriques.

2. En dehors de l’Iran, le financement nécessaire pour la propagation des mouvements intégristes est en grande partie assuré par les recettes provenant des activités économiques des Pasdaran. Exemples:

A. En Irak, afin de couvrir ses activités, la Force Qods (l’une des cinq forces des Pasdaran, responsable des opérations extraterritoriales) a mis en place de nombreuses sociétés qui dans l’apparence mènent de simples activités économiques en Irak. En effet, plus de 630 sociétés écrans des Pasdaran se sont implantées en Irak, portant le volume total du commerce annuel déclaré avec l’Iraq à plus de 4 milliards de dollars. En 2005, la Résistance iranienne a révélé une liste détaillée de 32.000 individus en Irak, avec noms et coordonnées, qui reçoivent de l’argent de la Force Qods. Les paiements font partie d’un vaste budget des pasdaran pour assoir leur domination sur l’Irak après le départ des forces américaines.

B.  Au Liban, la plupart des fonds pour le Hezbollah sont fournie par les Pasdaran. Ces derniers ont fourni au Hezbollah des missiles Fajr-1, Fajr-2, Fajr-3 et des missiles sol-air. Après la guerre de 33 jours en 2006, les Pasdaran ont commencé à investir massivement au Liban. L’objectif apparent des investissements était d’aider à la reconstruction les régions dévastées, mais le véritable objectif fut de construire des canaux de communication nécessaires au Hezbollah. Un autre objectif était de mettre en place un système de micro-ondes dans un réseau de tunnels, ainsi que la capacité de disposer les missiles de manière à pouvoir les guidés par satellite depuis Téhéran.

C. En Afghanistan, les Pasdaran dirigent de nombreux projets de construction qui sont des couvertures pour les opérations terroristes et de soutien logistique aux mouvements islamistes. Ces projets comprennent la construction de routes, de ponts et de développement agricole. Plus de 100 entreprises ont été mis en place dans le pays par les Pasdaran, notamment la société Ayadgaran à Herat et le « Iran-Afghanistan Commerce ». Le gouvernement d’Ahmadinejad s’est engagé à verser 50 millions de dollars par an à ces sociétés pour financer les projets en question.

D. En Palestine, les Pasdaran soutiennent activement en arme et en argent les groupes affiliés. Ils entrainent les éléments militaires du Hamas et du Jihad islamique. La Force Qods a établit des bases d’entrainement dans la bande de Gaza. Les Gardiens ont mis également en place des bases servant de conduit pour le transfert d’argent, d’équipements et d’autres ressources pour la bande de Gaza sous couvert d’aide à des organisations de charité.

La Fondation des coopératives des Pasdaran

La Fondation des coopératives des Pasdaran a été créée en 1988. Le guide suprême iranien Ali Khamenei a promulgué un décret au Majlis (Parlement), exonérant la fondation de toute imposition. Dans le cadre de la campagne de privatisation des sociétés iraniennes en 1989, la fondation a pris le contrôle de nombreuses sociétés de l’état, y compris le Groupe Bahman de construction automobiles.

La structure organisationnelle de la Fondation des coopératives des Pasdaran

La Fondation des coopératives est dirigée par un cercle de confidents composé de hauts gradés des Gardiens de la Révolution (CGR) et dotée d’un conseil d’administration. Les membres du conseil d’administration sont les suivants:

1- Directeur général: le général de brigade Amir Hayat Moghaddam. Il a été vice-commandant des forces terrestres des Pasdaran, commandant adjoint de la Force aérienne des Pasdaran, et gouverneur de la province du Khouzistan sous le mandat d’Ahmadinejad avant d’occuper ce poste.
2- Directeur général adjoint : le général de brigade Maddah. C’est un ancien commandant de la Force Qods des Pasdaran et le directeur de l’inspection à l’état-major interarmes.
3- Direction de l’économie : le général de brigade Akbari.
4- Direction des services juridiques et de l’inspection : le commandant Ghabishavi.
5- Direction de la logistique : le commandant Kamal.
6- Direction des services administratifs : Javabchi.
7- Direction de la planification et de la programmation : le général de brigade Farajpour.
8- Direction du logement à loyer modéré : le commandant Baba Moradi.
9- Département de l’assurance : le général de brigade Hashemi.
10- Département des finances: le général de brigade Ostad Hossein.
11- Les investissements et les foyers à faible revenu : le général de brigade Baba Moradi.
12- Direction des opérations financières : Mir-Mohammadi.
13- Secrétariat : Rezaï.
14- Fakhri Hodjatoleslam : Représentant du Guide Suprême à la Fondation.

Le rôle de la Fondation des coopératives dans les affaires économiques

Les activités de la Fondation des coopératives varie de l’importation des marchandises à la distribution des cigarettes, en passant par la participation dans l’industrie pétrolière, la construction de centres commerciaux et de raffineries. La principale niche économique de la Fondation se trouve dans les investissements qu’elle a faits dans de nombreux secteurs économiques, y compris le Groupe Bahman.

Le Groupe Bahman :

1) Contexte : Le Groupe Bahman a été fondé en 1953 sous la dénomination d’entreprise publique «Khalij Kou » avec un investissement initial de 600.000 rials. Il a été conçu pour s’impliquer dans les activités d’entreprises de transport et d’expédition. Le nom de la société a été modifié en 1971, en « Mazda Car Manufacturing Ltd ». En 1984 elle a de nouveau changé pour devenir « Iran Vanet » et en 1992 elle est s’est taillée une place à la bourse de Téhéran. En 1999, la charte de l’entreprise a été révisée et a finalement pris le nom de groupe «Bahman». 

2) Les actionnaires du Groupe Bahman :

La Fondation des coopératives des Pasdaran : 45,4%
Le groupe d’investissements Qadir : 7,2%
Le groupe d’investissements Etezad Qadir : 7,1%
Le groupe d’investissements Sabz Keshavarz : 4,2%
Le groupe d’investissements Bahman : 2,4%

3) Etant donné que la fondation a une participation majoritaire dans Groupe Bahman, le directeur et le président de son conseil d’administration sont choisis par la Fondation. Le directeur général du Groupe Bahman est un dénommé Mohammad Reza Soroush et le président du conseil d’administration est Homayoun Cheikh ol-Eslam.

4) Les activités du Groupe Bahman :

Le Groupe Bahman est une société active dans le marché boursier qui se charge des transactions boursières et d’autres placements de la fondation. Il compte également parmi les plus grandes entreprises présentes à la bourse de Téhéran. Figurent au nombre des sociétés dont les titres sont négociés par le Groupe Bahman à la bourse de Téhéran:

Nom de l’entreprise / pourcentage de participation
Mazda Car Manufacturing (produit une variété de véhicules, camions, fourgonnettes et ambulances): 100%
Iran Credit Investments Company: 95,1%
Société des fonderies de métaux: 66,7%
Iran National Investments Company: 24,9%
Bahman Investments Company: 95%
Société de production de voitures Saipa: 17%
Respect Company: 100%
Palette Maker Company: 100%
Société de pièces détachées Mazda: 100%
Société Asr-e Bahman: 100%
Bahman Leasing: 96%
Soroush Bahman: 96%
Ava Technology Company: 17%
Compagnie d’Assurance Mellat: 20%

ImageLes opérations étrangères de la Fondation

Parmi les sociétés écrans utilisées par les Pasdaran à l’étranger pour contourner les sanctions, on trouve notamment :

1- Consultant Engineers for Light-weight Prefabricated Structures;
2- Zagros Steel Company (Les Pasdaran sont actionnaires de cette société);
3- Ofogh Saberin Engineering Development Company: La compagnie se spécialise dans l’achat de systèmes de communication et de pièces détachées, caméras de surveillance et appareils d’écoute, utilisés par les organes de renseignement, notamment  l’organe de renseignement et de protection des Pasdaran. Ofogh Saberin est présente en Allemagne, en Grande-Bretagne, en Chine, en Malaisie, à Dubaï et à Singapour.
4- Fadak Agro-industries complexes

Les filiales de la fondation ayant des représentations à l’étranger servant de sociétés écrans sont :
1- Moj-e Nasr Gostar Communications and Electronics Company
2- Sheshsad Dastgah Construction Company
3- Andished and Omran Mohit Company
4-  Gooya System : Cette société est impliquée dans l’industrie des services avec de nombreux liens à l’étranger pour obtenir toutes sortes de matériel électronique et de communication, ainsi que des produits en provenance de pays asiatiques et arabes.

Liste des sociétés affiliées à la Fondation des Pasdaran:

1. Samen al-Aameh Cultural Services Institute
2. Consultant Engineers for Light-weight Prefabricated Structures
3. Jahad Housing Project Companies (in 20 provinces)
4. Moj-e Nasr Gostar Communications and Electronics Company
5. Shadab Khorasan Agro-Industries Company
6. Sepahan Housing Complex Developments Company – Andisheh and Omran Mohit Company
7. Fadak Agro-Industries Complex – Abanieh Constriction Companies
8. Isfahan Zinc Company – Kermanshah Petrochemicals
9. Pars Air Travel Services
10. Baharizad Wool Weaving Company – Misagh Basirat Institute
11. Mayedeh Food Products
12. Baharan Company – Zagros Steel
13. Navid Bahman
14. Razmandegan Jahad Housing Complex Development
15. Alaleh Kaboud Kavir Company
16. Rahian Komeil Commerce Services Consulting Institute
17. Iran Atlas Kish Commerce and Industries Company
18. Khamir Mayeh Charmahal Bakhtiari Food Products
19. Sheshsad Dastgah Construction Company
20. Shahab Sang Minerals
21. Ansar al-Mojahedin Fund – Ofogh Saberin Engineering Development Company
22. Razmandeh Housing Complex Development
23. Amadeh Renovations
24. Baharestan Kish Company
25. Kosaran Institute
26. Al-Qadir Institute
27. Zagros Steel
28. Ferdows Agro-Industries Company

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous