EconomyÉconomieL'Iran cessera la vente de l'essence subventionnée à partir...

L’Iran cessera la vente de l’essence subventionnée à partir d’octobre

-

AFP:  L’Iran va cesser la vente d’essence subventionnée à partir d’octobre, a déclaré lundi Mohammad Rouyanian, chef de l’Organisation du transport et de l’énergie, cité par l’agence Shana, qui dépend du ministère du Pétrole.

« A partir de la seconde partie de l’année iranienne (qui commence le 23 septembre, ndlr), le rationnement de l’essence sera supprimé », a déclaré M. Rouyanian.

Actuellement, l’essence est vendue à deux prix différents. Le premier, subventionné et rationné, est vendu à 1.000 rials (0,8 euros). Chaque automobiliste a droit à une ration de 60 litres par mois. Le second, libre, est vendu à 4.000 rials (0,32 euros).

Il y aura un prix unique pour l’essence, a déclaré M. Rouyanian, sans préciser le nouveau prix. Mais selon les différents chiffres publiés par la presse, il devrait être supérieur aux 4.000 rials.

Selon les économistes, cette mesure devrait avoir des effets inflationnistes.

Cette décision a été prise dans le cadre d’un plan gouvernemental visant à supprimer progressivement les subventions des produits énergétiques, mais aussi du pain, qui coûtent chaque année plus de 100 milliards de dollars au gouvernement.

Le gouvernement a décidé d’appliquer ce plan à partir de la deuxième moitié de l’année iranienne. Les familles recevront en contrepartie une aide directe de l’Etat.

Cette mesure survient alors que les Etats-Unis ont décidé d’imposer des sanctions sur les ventes de l’essence à l’Iran. Elles s’ajoutent aux sanctions décidées dans le cadre de la nouvelle résolution du Conseil de sécurité de l’ONU (9 juin).

L’Iran consomme quotidiennement 64,5 millions de litres d’essence, dont 44,5 millions produits localement et 20 millions importés.

 

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous