Intelligence ReportsTerrorismeDes Koweïtiens jugées pour la préparation d’attentats " en...

Des Koweïtiens jugées pour la préparation d’attentats  » en intelligence » avec l’Iran et le Hezbollah

-

Des Koweïtiens jugées pour la préparation d’attentats " en intelligence" avec l'Iran et le Hezbollah

Avec AFP – Vingt-trois Koweïtiens, accusés d’avoir préparé des attaques « en intelligence » avec l’Iran et le Hezbollah, ont nié mardi à l’ouverture de leur procès être liés à Téhéran et au mouvement chiite libanais et affirmé avoir fait des aveux sous la torture.

Ils font partie d’une cellule de 26 personnes dont le ministère de l’Intérieur avait annoncé le démantèlement le 13 août. Sur les 26 accusés, trois, dont l’unique iranien poursuivi dans cette affaire, sont en fuite.

Le 1er septembre, le Parquet avait inculpé 24 personnes pour « intelligence avec la République islamique d’Iran et le Hezbollah libanais en vue de mener des actes d’agression contre le Koweït, en se livrant à un trafic d’armes, d’explosifs et de munitions ».

Comparaissant devant un tribunal de Koweït, les prévenus ont déclaré devant le juge Mohammad al-Duaij avoir été systématiquement torturés. Ils ont expliqué avoir été frappés et subi des électrochocs, leurs interrogateurs menaçant de les tuer s’ils refusaient de signer « des aveux préparés » à l’avance.

Le démantèlement de la cellule avait été annoncé le 13 août. Le ministère de l’intérieur avait alors fait état de la saisie de « 144 kilos de TNT et (d’explosif) PE4, 19 tonnes de munitions », trois lance-roquettes antichars et 56 roquettes, 65 types divers d’armes à feu, ainsi que 204 grenades et détonateurs.

Le principal suspect, Hassan Abdelhadi Hassan, a affirmé devant le tribunal que les armes saisies dataient de l’époque de l’occupation irakienne du Koweït (1990-1991) et qu’elles lui avaient été remises par un membre éminent de la famille régnante des Al-Sabah.

« J’ai caché ces armes à la demande de cheikh Athbi Al-Sabah. Nous utilisions ces armes dans la résistance contre les troupes irakiennes », a-t-il dit.

Cheikh Athbi était l’un des dirigeants de la résistance contre les envahisseurs irakiens.

 

 

7,062FansLike
1,161FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous