Intelligence ReportsTerrorismeLe régime iranien joue avec le feu

Le régime iranien joue avec le feu

-

Pris au piège des pourparlers sur le nucléaire, qui sont au bord de l’effondrement, le régime iranien a lancé une attaque de drone sur ses voisins du Moyen-Orient, similaire à l’attaque de drone qu’il a lancée sur les installations pétrolières de l’Arabie saoudite en septembre 2019.

Cette fois, le régime a lancé une attaque contre l’aéroport d’Abu Dhabi aux Émirats arabes unis, avec l’aide de leur groupe mandataire yéménite, les Houthis. Ce n’est que la dernière attaque parmi tant d’autres qui déstabilisent la région depuis de nombreuses années.

Le régime pille les richesses du peuple iranien dans le but de continuer à propager le terrorisme à travers le monde, dans le but d’alimenter les flammes des guerres au Moyen-Orient. Visant à engager la communauté internationale et la région, ces crises servent de faire du chantage par le régime. Et ce malgré les affirmations du régime concernant de nouvelles relations en expansion avec «l’Est», ce qui en soi est la preuve de son isolement international et de sa faiblesse, même s’il réussissait à obtenir une issue favorable lors des pourparlers nucléaires à Vienne.

Le régime iranien joue avec le feu

Quant à la dernière attaque, le quotidien public Vatan-e Emrooz a écrit le 20 janvier : « Ce que les Emiratis n’imaginaient pas s’est finalement produit. Le cauchemar de l’instabilité et de l’insécurité a fini par assombrir le centre de Wall Street dans le monde arabe. Désormais, la guerre yéménite a acquis des caractéristiques différentes et doit être abordée sous de nouveaux angles. »

Le même jour, le quotidien Donya-e Eghtesad soulignait : « La crise yéménite est l’élément principal et clé des relations irano-saoudiennes dans l’équation régionale du Moyen-Orient, en particulier dans la situation actuelle. Toute ouverture ou impasse jouera un rôle très important dans la réconciliation ou la tension entre les deux pays. Alors que les points chauds de la crise dans les relations entre les deux pays, en particulier la Syrie et Bahreïn, ont largement diminué, le Yémen a toujours le potentiel de maintenir actives les tensions entre l’Iran et l’Arabie saoudite. »

Les responsables du régime et le chef suprême Ali Khamenei pensent qu’en menant de telles actions, ils pourront obtenir davantage de concessions de la part de l’Arabie saoudite et les empêcher de participer activement aux négociations sur le nucléaire et d’ajouter leurs propres exigences, telles que l’engagement du régime pour arrêter son comportement destructeur dans le monde arabe.

Cependant, étant donné la position déjà faible du régime, il est probable que ces derniers actes d’agression auront un effet inverse.

Le 19 janvier, le quotidien Noandish a mis en garde le quotidien Kayhan, porte-parole de Khamenei, contre les conséquences de l’attaque terroriste du régime contre Abu Dhabi.

« Le bonheur des amis de Kayhan à propos de telles attaques est tout à fait compréhensible car ils ne sont généralement pas intéressés par l’amélioration des relations de l’Iran avec d’autres pays, de l’Arabie saoudite et des Émirats arabes unis à l’Europe et aux États-Unis. Néanmoins, l’escalade de la tension est la dernière chose dont le pays a besoin. »

Cet avertissement est un message clair au régime qu’il est grand temps qu’il cesse de faire chanter d’autres pays avec le terrorisme, les attaques de missiles et de drones.

Le quotidien Noandish a en outre déclaré : « À un moment où les pourparlers de Vienne pour relancer le JCPOA et les pourparlers avec les Saoudiens pour reprendre les relations diplomatiques ont atteint un stade critique, la récente attaque des Houthis contre Abu Dhabi pourrait compliquer l’équation et agir comme un double -épée tranchante. Bien que cette attaque puisse renforcer la position de l’Iran, elle pourrait très bien perturber les pourparlers. »

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous