Intelligence ReportsTerrorismeLes Pasdaran iraniens fichés terroristes

Les Pasdaran iraniens fichés terroristes

-

Libération, 17 août – La désignation attendue des Gardiens de la révolution iraniens comme organisation terroriste par les Etats-Unis vise une institution clé du régime iranien dont est issu le Président Mahmoud Ahmadinejad. Ils jouent dans la République islamique un double rôle à la fois politique et économique.

Les Pasdaran, ou Gardiens, sont la première force militaire de l’Iran, avec des effectifs estimés à plus de 100 000 hommes, mais bien mieux équipés et entraînés que l’armée régulière. Créés en 1979 par le fondateur de la République islamique, l’imam Khomeiny, leur mission première est la défense de la révolution. La décision des Américains vise le soutien qu’apportent selon eux les Gardiens aux rebelles en Irak, aux talibans en Afghanistan, ou au Hamas et au Jihad islamique contre Israël.

Mais au-delà elle cible aussi le rôle des Pasdaran dans les programmes nucléaire et balistique iraniens. Les Gardiens gèrent aussi d’importants intérêts économiques, après avoir été chargés de participer à la reconstruction après la guerre Iran-Irak (1980-1989). Présents initialement dans l’industrie militaire, ils ont diversifié leurs activités, avant de se voir attribuer des contrats substantiels sous la présidence d’Ahmadinejad. En juin 2006, ils ont obtenu le contrat de développement pour deux phases de l’immense champ gazier de Pars-Sud, d’un montant évalué à 2,09 milliards de dollars (1,56 milliards d’euros).

L’inscription sur la liste pourrait intervenir dès le mois d’août, selon des officiels américains cités par le New York Times. Elle pourrait être reportée si le Conseil de sécurité de l’ONU adoptait de nouvelles mesures contre Téhéran, pour le contraindre à suspendre son programme nucléaire. Deux précédentes résolutions ont imposé une surveillance des déplacements à l’extérieur du chef des Gardiens, le général Yahia Rahim Safavi, et de ses principaux adjoints.

Les Gardiens devraient prochainement rejoindre Al-Qaeda, le Hezbollah libanais, le Hamas palestinien et au total une quarantaine d’organisations étrangères considérées comme terroristes par les Etats-Unis.

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous