Intelligence ReportsTerrorismeWashington désigne l'Iran comme le "principal" Etat terroriste du...

Washington désigne l’Iran comme le « principal » Etat terroriste du monde

-

La liste noire des Etats qui soutiennent des mouvements terroristes, publiée chaque année dans le rapport annuel du département d'Etat sur le terrorisme, n'a pas changé en 2007. Outre l'Iran, elle comprend toujours la Syrie, Cuba, la Corée du Nord et le Soudan.

"L'Iran reste le principal Etat qui soutienne des mouvements terroristes", précise le document publié mercredi, qui mentionne notamment le soutien iranien au Hezbollah libanais et à certains groupes armés chiites irakiens.

"Les dirigeants iraniens sont persuadés que cela les aide à assurer la sécurité du régime en dissuadant les Etats-Unis ou Israël de lancer des attaques, (…) que cela affaiblit les Etats-Unis, que l'intimidation renforce l'influence de l'Iran dans la région et que cela aide à chasser les Etats-Unis du Proche-Orient", explique le rapport.

La publication de ce rapport, prévue de longue date, intervient à un moment où l'administration américaine a multiplié les avertissements à l'Iran, qu'elle accuse de déstabiliser le Proch-Orient.

Le secrétaire américain à la Défense Robert Gates a ainsi affirmé mardi que le déploiement d'un second porte-avions américain dans le Golfe devait être vu comme un "rappel" de la puissance militaire américaine dans la région.

La secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice, a déclaré que les militants palestiniens du mouvement islamiste Hamas servaient de "guerriers par procuration" à un Iran qui cherche à acquérir la bombe atomique et détruire Israël.

Quant au président George W. Bush, il a expliqué que les révélations américaines sur une présumée coopération nucléaire entre la Corée du Nord et la Syrie représentaient une opération de communication en forme d'avertissement pour la Corée du Nord, l'Iran et le reste du monde.

Le rapport américain dénonce également la Syrie pour son soutien au Hezbollah et aux mouvements palestiniens opposés au processus de paix.

"Le gouvernement syrien n'a pas été impliqué directement dans un acte terroriste depuis 1986 mais une enquête de l'ONU est en cours pour examiner l'implication de la Syrie dans l'assassinat en février 2005 de l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri", précise le rapport.

Cuba reste sur cette liste noire en raison de son refus d'extrader des auteurs d'actes terroristes datant des années 70. Le rapport souligne les efforts du gouvernement soudanais pour coopérer dans la lutte contre le terrorisme mais le pays reste sur la liste noire.

La Corée du Nord reste elle aussi sur cette liste mais le document note que le pays n'a commandité aucun acte terroriste depuis 1987 et que Washington s'est engagé à retirer le pays de la liste noire si le régime de Pyongyang remplit ses promesses de dénucléarisation.

Le nombre d'actes terroristes recensés par le Centre national américain du contre-terrorisme (NCTC) s'est stabilisé à 14.499 en 2007 contre 14.570 l'année précédente. Une hausse sensible au Pakistan et en Afghanistan a été compensée par une baisse du nombre des attentats en Irak, explique le rapport.

Il précise que le nombre d'attaques "terroristes" en Afghanistan a atteint 1.127 en 2007 contre 969 l'année précédente, tandis que celles en Irak diminuaient, à 6.212 en 2007, contre 6.628 en 2006.

"Le nombre d'attentats au Pakistan a pratiquement doublé, le nombre de tués a quasiment quadruplé, notamment dans le nord du pays", a déclaré le directeur adjoint du NCTC, Russ Travers, au cours d'une conférence de presse. Il n'a pas précisé le nombre d'attentats commis au cours de l'année ni celui des

 
 

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous