Intelligence ReportsTerrorismeL’Iran reçoit les éloges d’Al-Qaïda pour son rôle dans...

L’Iran reçoit les éloges d’Al-Qaïda pour son rôle dans les attaques terroristes

-

Le Daily Telegraph, 24 Novembre 2008 –  De nouveaux liens entre les Gardiens de la Révolution iranienne  et l’Al-Qaïda ont été mis à jour suivant l’interception d’une lettre de la direction terroriste qui salue le soutien de Téhéran pour une attaque récente contre l’ambassade américaine au Yémen, tuant 16 personnes.

Par Con Coughlin

La livraison de la lettre dévoile le rôle de Saad ben Laden, le fils d’Oussama (chef d’Al-Qaïda), comme un intermédiaire entre le mouvement et l’Iran. Saad ben Laden a vécu en Iran depuis la chute en 2001du régime Taliban en Afghanistan, apparemment en résidence surveillée.

La lettre signé par Ayman al-Zawahiri,  commandant en second d’Al-Qaïda, a été rédigé après que l’ambassade américaine au Yémen eu été attaqué par des attentats suicide simultané à la voiture piégée en Septembre dernier.

Des officiels de sécurité occidentaux ont affirmé que la missive a remercié la direction des Gardiens de la Révolution iranienne d’avoir fournit une assistance à Al-Qaïda pour mettre en place son réseau terroriste au Yémen. Le pays a subi au cours de l’année dix attaques terroristes liés à Al-Qaïda, dont deux attentats à la bombe contre l’ambassade américaine.

Dans cette lettre, la direction d’Al-Qaïda rend hommage à la générosité de l’Iran, affirmant que sans son "assistance financier et en infrastructure", il n’aurait pas été possible pour le groupe de mener à bien les attaques terroristes. Elle a également remercié l’Iran pour avoir eu de la «vision» pour aider l’organisation terroriste pour mettre sur pied de nouvelles bases au Yémen après qu’Al-Qaïda a été contraint d’abandonner une grande partie de son infrastructure terroriste en Irak et en Arabie saoudite.

Il y a eu d’intense spéculation sur le niveau de soutien iranien pour Al-Qaïda suite à la publication du rapport de la Commission d’enquête sur les attentats du 11 septembre qui a conclu  que l’Iran aurait fourni un passage sûr pour plusieurs des pirates se déplaçant entre l’Afghanistan et  l’Arabie saoudite avant les attentats.

Des dizaines de hauts responsables d’Al-Qaïda – y compris Saad ben Laden – ont cherché refuge en Iran après le renversement des Taliban, et sont restés à Téhéran depuis. Les activités de Saad ben Laden, 29 ans, ont été une source de préoccupation malgré les assurances de Téhéran affirmant que ce dernier a été placé en résidence surveillé.

Or, l’Iran a été l’un des principales routes de transit pour les loyalistes d’Al-Qaïda se déplaçant entre divers champs de bataille au Moyen-Orient et en Asie. Des officiels de sécurité occidentaux ont également conclu que les Gardiens de la Révolution ont soutenu les cellules terroristes d’Al-Qaïda, en dépit des différents confessionnels entre l’Iran chiite et les terroristes sunnites.

L’Iran est actif au Yémen, terre ancestrale d’Oussama bin Laden. Le pays a été un point de ralliement pour Al-Qaïda, qui a trouvé dans son environnement sans loi, des cibles relativement facile.

« Le Yémen est devenue une base stratégique important pour les opérations d’Al-Qaïda, ainsi qu’un territoire fertile pour le recrutement », a déclaré un haut responsable de la sécurité occidentale. « Les Gardiens de la Révolution iranienne ont fourni un soutien important en aidant Al-Qaïda à transformer le Yémen en un pôle majeur d’opérations. »

Outre les attaques terroristes contre l’ambassade des États-Unis,  l’Al-Qaïda a également menacé d’attaquer l’ambassade Britannique et saoudienne au Yémen.

7,062FansLike
1,166FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous