Intelligence ReportsTerrorisme"On tuera le Roi Abdallah, s'il le faut!" (Taeb)

« On tuera le Roi Abdallah, s’il le faut! » (Taeb)

-

Iran Focus – « On a pas besoin d’éliminer l’ambassadeur de l’Arabe Saoudite. Mais si on aurait besoin de liquider quelqu’un, on est assez puissant pour tuer la personne même du Roi Abdallah. C’est insignifiant tel une fourmi… « , a dit le mollah Taeb, proche de Khamenei et commandant de la « garnison stratégique d’Amar » des Gardiens de la Révolution et dont les propos ont été repris le 15 octobre par Bachgah-é Khabarnegaran (Club des reporters).

Ces propos, qui ont également été rapportés par le site Jahan News, ont été tenus dans des circonstances où le régime de Téhéran est paniqué par la révélation d’un plan terroriste pour assassiner l’ambassadeur saoudien à Washington. Les diverses autorités du régime ont démenti en série l’implication de leur régime dans ce complot, de crainte des représailles internationales.

Le site Internet « Alef », très proche également de Khamenei, avait également proféré des menaces en écrivant: « Si jamais la colère de la nation iranienne envers la famille Al-é Saoud se manifeste, il ne faudra qu’une seule nuit pour effacer le sal nom de Saoud des sacrés territoires arabes ».

« Le ministre des Affaires étrangères saoudien doit savoir que la nation iranienne est unanime dans sa haine envers deux régimes, dont l’un est certainement celui des Saoudiens », a encore ajouté le site « Alef » qui se réfère aux propos de Khomeyni qui avait dit: « Même si un jour nous pardonnions aux Américains et à Saddam, ce ne sera certainement pas le cas pour les Saoudiens ».
 
En septembre dernier, dans un discours devant un groupe des agents du régime iranien présenté comme « des combattants de la défense sacrée », un théoricien du régime, Azghani, proche de Khamenei, avait déclaré : Si dans le passé, des brigades étaient envoyés sur les fronts du sud et de l’ouest du pays, pour combattre l’Irak, aujourd’hui il faut préparer des forces pour les dépêcher en Afrique du Nord, à l’est de l’Asie et au cœur de l’Europe. Il faut se préparer pour des opérations dans le monde entier ».

Le théoricien de Khamenei avait ajouté : « Nos gars sont présent sur les cinq continents du monde et ils sont en train de combattre partout contre les puissances arrogantes (…) Il faut se lancer dans un Jihad international et il ne faut avoir peur de personne. »

 

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous