Intelligence ReportsTerrorismeComplot iranien présumé: l'un des suspects plaide non coupable...

Complot iranien présumé: l’un des suspects plaide non coupable à New York

-

AFP: Un homme inculpé d’un complot qui aurait visé à assassiner l’ambassadeur saoudien à Washington, a plaidé non coupable lundi devant un tribunal fédéral de New York.

Lors d’une audience de cinq minutes, Manssor Arbabsiar, 56 ans, qui dispose de la double nationalité américaine et iranienne, a indiqué en réponse à une question qu’il plaidait « non coupable ».

En tenue de prison marron et bleu, il n’a rien dit d’autre.

Il avait été formellement inculpé le 20 octobre par un grand jury à New York, ainsi qu’un complice présumé actuellement en fuite, Gholam Shakuri.

Une nouvelle audience a été fixée au 21 décembre. Le juge a estimé possible que le procès commence en janvier, et dure au moins trois à quatre semaines.

L’Iran a fermement démenti son implication dans ce que les Etats-Unis ont qualifié de complot dirigé par l’unité Qods (forces spéciales des Gardiens de la révolution) pour tuer l’ambassadeur.

Selon l’acte d’accusation, Arbabsiar et Shakuri ont comploté pour « tuer l’ambassadeur d’Arabie saoudite aux Etats-Unis pendant que l’ambassadeur se trouvait aux Etats-Unis ».

Le projet d’assassinat devait être réalisé contre la somme de 1,5 million de dollars par des hommes recrutés dans des cartels de la drogue au Mexique. Selon l’acte d’accusation, Arbabsiar aurait organisé le versement de deux virements de 50.000 dollars.

Les deux co-accusés sont également poursuivis pour avoir planifié l’utilisation d’une « arme de destruction massive » contre l’ambassadeur, créant « un risque substantiel de graves blessures à d’autres victimes en détruisant et en endommageant des édifices ».

Avec les accusations américaines, les relations entre les Etats-Unis et l’Iran se sont à nouveau dégradées. Les deux pays ont rompu leurs relations diplomatiques il y a plus de 30 ans, peu après la révolution islamique de 1979. Mais la tension n’a cessé de monter ces dernières années, notamment à cause du programme nucléaire controversé de l’Iran.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous