IranIran (actualité)USA: manifestation pour le report de la fermeture du...

USA: manifestation pour le report de la fermeture du camp d’Ashraf en Irak

-

AFP: Un millier de manifestants ont réclamé samedi devant la Maison Blanche le report de la fermeture du camp d’Ashraf en Irak, où vivent quelque 3.400 réfugiés iraniens opposés au régime de Téhéran, craignant un « massacre » après le retrait américain d’Irak, a constaté l’AFP.

Coiffés de chapeaux jaunes et agitant des drapeaux réclamant « protection pour le camp d’Ashraf », les manifestants ont également demandé au président Barack Obama de « retirer de la liste » américaine des organisations terroristes l’Organisation des Moudjahidine du Peuple iranien (OMPI) qui y figure depuis 1997.

« En insistant illégitimement sur la poursuite de l’inscription de l’OMPI sur cette liste, les Etats-Unis bloquent la voie du changement en Iran et ouvrent celle d’un massacre à Ashraf », a déclaré, lors de la manifestation, la dirigeante du mouvement, Maryam Radjavi, en direct de Paris où elle est exilée.

« J’exhorte les Etats-Unis, les Nations unies, tous les gouvernements et les organisations internationales à s’opposer à la date butoir fixée arbitrairement (au 31 décembre par le Premier ministre irakien Nouri) al-Maliki et à déployer une équipe de supervision de l’ONU à Ashraf dès que possible », a-t-elle ajouté.

Les opposants au régime de Téhéran craignent une « tragédie après le retrait des troupes américaines en Irak », qui doit intervenir d’ici la fin de l’année comme l’a annoncé vendredi le président Obama, a précisé à l’AFP l’un des organisateurs Majid Sadeghpour.

« Nous applaudissons le président Obama » pour avoir déjoué une tentative d’assassinat conduite, selon lui, par Téhéran contre l’ambassadeur saoudien à Washington, a-t-il dit, mais « nous voulons qu’il se lève avec le peuple iranien pour une démocratie libre en Iran ».

« Il est temps d’agir », a déclaré à la tribune l’ancien secrétaire américain à la Sécurité intérieure, Tom Ridge, appelant à retirer l’OPMI de la liste des organisations terroristes, sinon « nous serons responsables d’indescriptibles conséquences » avec un « probable massacre de civils désarmés ».

En avril, l’armée irakienne avait lancé un raid contre le camp d’Ashraf causant la mort de 34 personnes.

7,062FansLike
1,163FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous