Iran and its NeighboursIrakUSA-Iran : Une réunion au Congrès américain dénonce l’ingérence...

USA-Iran : Une réunion au Congrès américain dénonce l’ingérence de l’Iran en Irak

-

Iran Focus, 11 mai – Une réunion s’est déroulée au Congrès des Etats-Unis hier. Intitulée « L’avenir de l’Irak : l’impact iranien », elle était organisée par le groupe interparlementaire sur les droits de l’homme et la démocratie en Iran de la Chambre des Représentants, co-présidé par les représentants Thomas Tancredo (Républicain) et Bob Filner (Démocrate).

Le panel accueillait le Dr. Saad Al-Jabouri, ancien gouverneur de la province irakienne de Diyala qui a une frontière commune avec l’Iran et où se trouve la principale opposition iranienne, les Modjahedines du peuple (OMPI).

Se tenaient à ses côtés le lieutenant colonel Thomas Cantwell, commandant du 324e bataillon de police militaire, qui a servi en Irak pendant plus d’un an avec la garde de la cité d’Achraf où est basée l’OMPI, la capitaine Vivian Gembara, avocate de l’armée américaine depuis quatre ans et qui a servi douze mois en Irak dès avril 2003 où elle a participé aux négociations sur le cessez-le-feu entre les forces de la coalition et l’OMPI ; et le Dr. Kenneth Katzman, spécialiste des affaires du Moyen-Orient pour le service de recherches du Congrès.

Les panélistes ont dit que Téhéran avait l’intention d’utiliser l’Irak comme un tremplin pour répandre l’intégrisme islamique à travers tout le Moyen-Orient, ajoutant qu’il y avait une pléthore de preuves que l’argent, les armes et les agents venant de l’Iran « attisaient les flammes de l’insurrection en Irak »

Le Dr. Al Jabouri a pris la parole lors de cette audition organisée au Rayburn House Office Building, pour dire que 2,8 millions d’Irakiens avaient signé une pétition en soutien à l’OMPI, appelant les américains et l’Europe à retirer le groupe de la liste des organisations terroristes.

Le 16 avril, lors qu’une conférence de presse à Bagdad, les dirigeants et les représentants de onze partis politiques et groupes irakiens avaient rendu publique une pétition signée par 2, 8 millions d’Irakiens, critiquant vivement l’Iran voisin pour son ingérence croissante en Irak, et mettant en garde contre le spectre de la domination rampante de l’intégrisme islamique sur leur pays. La pétition apportait au contraire un soutien vigoureux à l’OMPI.

La déclaration disait que l’OMPI menait une « lutte légitime contre une dictature injuste », ajoutant que l’ingérence iranienne était actuellement la plus grande cause d’instabilité en Irak.

Durant cette audition, Katzman, a apporté de nouvelles informations sur cette ingérence iranienne, ajoutant que le régime iranien versait des salaires à de nombreux mercenaires irakiens.

Al Jabouri, pour mettre les choses au claire sur des allégations accusant l’OMPI d’avoir réprimé les Kurdes irakiens et les chi’ites, a répondu que « l’OMPI n’avait aucune présence dans les régions à dominance kurdes ou dans le sud chi’ite de l’Irak durant la première guerre du Golfe en 1991. »

Cantwell pour sa part a affirmé que durant don service en Irak il avait parlé à de nombreux chefs de tribus irakiens, particulièrement dans la province de Diyala, et que la majorité soutenait l’OMPI.

Gembera a déclaré qu’en tant qu’officier et avocate, après avoir négocié avec l’OMPI, elle était convaincue qu’il fallait la retirer de la liste des organisations terroristes étrangères.

Des dizaines de représentants de think tanks, d’experts du Moyen-Orient et de cadres d’ambassades étrangères ont assisté à cet événement.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous