Iran and its NeighboursIrakLe chef du renseignement irakien dénonce une ingérence de...

Le chef du renseignement irakien dénonce une ingérence de l’Iran

-

AFP : 14 octobre – Le chef du renseignement irakien, Mohammed Chahouani, dénonce de graves ingérences de l’Iran dans les affaires de son pays, l’accusant d’orchestrer une campagne d’assassinats de ses agents avec la complicité d’une organisation chiite locale.

M. Chahouani n’a pas mâché ses mots contre l’Iran, affirmant dans un entretien avec l’AFP que des membres de l’ambassade iranienne sont impliqués dans des activités d’espionnage. Ces agents sont chargés, selon lui, de recruter des hommes de main au sein de l’organisation chiite Badr pour une campagne d’assassinats d’agents de son service qui a déjà coûté la vie à plusieurs d’entre eux depuis la mi-septembre.

Le Conseil suprême de la révolution islamique en Irak (CSRII), dont dépend l’organisation Badr, a nié avec force ces accusations, affirmant que le service des renseignements généraux, dirigés par M. Chahouani, était un nid d’anciens agents du régime déchu de Saddam Hussein, poursuivant une vengeance personnelle contre ses membres.

Depuis la mi-septembre, 18 agents de services de renseignements irakiens ont été tués en Irak, 10 d’entre eux par l’organisation Al-Badr, aux ordres de l’Iran, les autres par des combattants étrangers aux ordres d’Abou Moussab al-Zarqaoui, a indiqué Chahouani.

Il a confirmé que deux de ses agents avaient été décapités par le groupe d’Al-Zarqaoui « Unité et guerre sainte », après la diffusion mercredi d’un enregistrement vidéo annonçant ces décapitations.

M. Chahouani, qui s’exprimait dans sa villa fortement gardée de Bagdad qui tient lieu de QG de ses services, a ajouté qu’une série de perquisitions dans trois maisons de la capitale le 29 septembre avaient permis de mettre la main sur des documents prouvant l’implication de l’Iran dans ces activités.

Le chef des renseignements irakiens a précisé que ces documents montrent que l’Iran a consacré un budget de 45 millions USD pour semer le chaos et recruter des membres d’Al-Badr pour tuer des agents irakiens.

« Un document montre que l’Iran a consacré un budget de 45 millions USD pour l’organisation Al-Badr » avec pour objectif de « mettre sur pied une structure dont la mission est de mener des actes subversifs et des liquidations physiques », a-t-il ajouté.

Chahouani a encore affirmé que ses services possèdent les noms et les adresses de membres d’Al-Badr qui travaillent pour le compte de l’Iran.

L’organisation Badr a succédé à la Brigade Badr qui était le bras armé du CSRII, principal parti chiite irakien dont les responsables vivaient en exil, notamment en Iran, jusqu’à la chute du régime de Saddam Hussein en mars 2003.

Pour sa part le CSRII a lui aussi catégoriquement démenti ces accusations.

« Ce sont de fausses accusations. Al-Badr et le CSRII constituent la plus grande menace contre les terroristes », a affirmé Haitham al-Husseini, porte-parole du CSRII.

Il a accusé Chahaouini, un général dissident qui a fui le régime de Saddam Hussein, d’être fondamentalement anti-chiite.

« Ses services recrutent des ex-officiers de Saddam Hussein qui avaient pour mission (du temps du Baas) de poursuivre le CSRII et Al-Badr ». Le CSRII était sous le Baas le fer de lance de l’opposition chiite.

Chahouani a également affirmé que des espions iraniens ont tenu des réunions au domicile du politicien irakien Ahmad Chalabi depuis mai.

La résidence de M. Chalabi, un temps favori des Américains, a été fouillée par les forces américaines et la police irakienne, qui ont accusé Chalabi de fournir des renseignements à l’Iran.

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Alors que les manifestations se poursuivent, le régime iranien se délite

Le monde a été captivé par la bravoure et la résistance des manifestants iraniens, en particulier les jeunes générations...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous