Iran and its NeighboursIrakLes terroristes « approvisionnés en armes par l’Iran »

Les terroristes « approvisionnés en armes par l’Iran »

-

The Daily Telegraph, 11 novembre 2006 – De Thomas Harding, Correspondant Défense – L’Iran soutient l’insurrection contre les forces britanniques et américaines en Irak en fournissant aux terroristes des armes et des fonds, selon des chefs militaires.

Les forces britanniques subissent des bombardements quotidiens de bombes au mortier et de missiles dans leurs bases à Bassora. Ces armes seraient financées et proviendraient d’Iran dont la frontière n’est qu’à 15 kilomètres de cette grande ville du sud irakien.

Des sources militaires ont dévoilé qu’il existait des « informations très, très concluantes » selon lesquelles des éléments à l’intérieur de l’Iran continuent de financer et de soutenir ce trafic d’armes. Il n’y a encore aucune « preuve concrète », en partie parce que les armes iraniennes sont conçues pour être introuvables.

« Mais nous savons que dès qu’il y a une explosion, cette bombe a quelque chose à voir avec l’Iran », a déclaré un haut responsable du renseignement.

A Bassora, des camions iraniens passent la douane sans que le département de contrôle de la frontière ne leur pose de difficulté.

Les soldats britanniques affirment que lorsqu’ils arrivent, les gardes entrent en action, arrêtent les véhicules, mais dès qu’ils repartent, les officiers des douanes laissent passer la circulation.

Le mois dernier, la caserne de Bassora Palace n’a pas été attaquée pendant seulement quatre jours. Ces bombardements lourds ont coûté la vie à un soldat britannique et à un entrepreneur civil ces deux derniers mois et ont poussé le consulat britannique, réfugié dans cette caserne, à ne conserver qu’un minimum de personnel.

Le lieutenant colonel Simon Browne, commandant du deuxième bataillon des Royal Anglians, qui finissaient leur tour d’Irak cette semaine, a déclaré : « Je suis certain qu’une influence extérieure agit ici et qu’elle provient d’Iran ».

« Il est évident que les insurgés reçoivent des munitions de quelque part. Je pense qu’elles proviennent d’Iran, ou tout du moins de sources iraniennes. » Tandis que ses soldats ont été victimes de centaines d’attaques, il est pratiquement impossible de déterminer avec certitude que les armes ont été fabriquées en Iran parce que l’industrie militaire du pays « a l’art » de dissimuler ses empreintes sur les armes, selon une source ayant des liens avec Téhéran.

« Ils sont très forts dans ce domaine, excepté pour la date de fabrication, aucun élément ne laisse penser que l’armement provient d’Iran. »

Il a déclaré que c’était « Téhéran, de façon incontestable » qui fournit des armes aux insurgés, comme des lanceurs de roquettes simples et doubles 107 mm adaptés d’un modèle chinois. Afin de faire barrage au flux d’armes, les Britanniques ont mis en place des patrouilles le long des 480 km de la frontière dans la province de Maysan afin d’arrêter les trafiquants.

Mais cette frontière poreuse, composée de milliers de kilomètres de voie navigable, où vivent les Arabes Marsh, n’a pas encore dévoilé de cache d’armes qui accuserait directement les mollahs d’Iran.

Les hauts commandants militaires affirment qu’ils ne seraient pas surpris si l’Iran désirait imposer son influence en Irak puisqu’il s’agit d’un Etat à majorité chiite ayant des liens forts avec le nouveau gouvernement de Bagdad.

Le brigadier James Everard, commandant de la 20ème brigade blindée en Irak, a déclaré que pendant ses opérations, les troupes avaient découvert des armes fabriquées en Iran, mais que cela ne prouvait pas nécessairement que Téhéran tentait de déstabiliser le pays. Il faudrait un « doctorat en politique irakienne » pour comprendre l’influence exacte de l’Iran sur son pays voisin, a-t-il ajouté

Les généraux américains sont particulièrement désireux de stopper ce trafic, qui selon eux fournit aux insurgés des détonateurs à infrarouge et de nouveaux explosifs capables de transpercer les blindages.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous