IranNucléaireBush : L’Iran doit renoncer aux armes avant toute...

Bush : L’Iran doit renoncer aux armes avant toute discussion

-

Bloomberg, 13 novembre – De Demian McLean et Catherine Dodge – Le président George W. Bush a déclaré qu’avant toutes négociations avec l’Iran, les dirigeants de Téhéran devaient abandonner leurs travaux d’enrichissement d’uranium.

Bush, après son entrevue avec le Premier ministre israélien Ehud Olmert aujourd’hui à la Maison Blanche, a affirmé que les USA ne traiteraient pas avec l’Iran tant que ses leaders ne se soumettront pas aux exigences internationales visant à empêcher la République islamique de développer l’arme nucléaire.

« Si les Iraniens veulent dialoguer avec nous, nous leur avons montré la voie à suivre, c’est donc à eux de suspendre de manière vérifiable leurs activités d’enrichissement », a affirmé Bush en réponse aux questions des journalistes.

Le Premier ministre britannique Tony Blair, un de ses alliés les plus proches, pourrait ne pas être d’accord avec cette position. Blair a en effet l’intention d’inclure l’Iran et la Syrie dans sa stratégie au Moyen Orient, tandis que les Etats-Unis vont bientôt entamer leur quatrième année de lutte contre une insurrection violente en Irak voisin.

Bush et Blair subissent une pression politique nationale afin de trouver un moyen de limiter l’intervention en Irak. La semaine dernière, les électeurs américains ont retiré le contrôle du Congrès au Parti Républicain de Bush en accordant la majorité de leurs voix aux Démocrates à la Chambre et au Sénat, principalement en raison de leurs inquiétudes sur la guerre.

Blair va appeler aujourd’hui à des négociations qui « rassembleraient les partis », a affirmé le porte-parole Tom Kelly avant que le Premier ministre ne prononce son discours aujourd’hui à Londres. Demain, Blair va faire des recommandations à un panel chargé d’étudier la stratégie de Bush en Irak.

UN CHOIX

Kelly a refusé de commenter le reportage de la BBC selon lequel Blair allait solliciter des pourparlers avec la Syrie et l’Iran sur la stabilisation de l’Irak, affirmant seulement que ces deux pays avaient le « choix » entre jouer un rôle négatif ou un rôle positif.

Certains membres du Congrès encouragent la Maison Blanche à inciter les leaders de Téhéran à participer à la stabilisation de la situation en Irak et à mettre fin aux violences sectaires entre les Musulmans sunnites et les Musulmans chiites.

Les inquiétudes d’Israël grandissent autour de la poursuite du programme nucléaire de l’Iran. Le gouvernement iranien a déclaré plus tôt ce mois-ci avoir testé des missiles Shahab-3 capables de parcourir 2000 kilomètres, mettant ainsi à portée de tir les principales villes d’Israël.

« Nous savons qu’ils cherchent à acquérir des armes nucléaires », a déclaré Olmert aujourd’hui à la Maison Blanche, ajoutant qu’Israël « ne tolérerait pas » un Iran armé de la bombe nucléaire.

LE DEVELOPPEMENT NUCLEAIRE

L’Agence internationale de l’Energie atomique a déclaré le 8 juin dernier qu’elle ne pouvait affirmer que l’Iran dissimulait un programme d’armes nucléaires. L’Iran a caché pendant 18 ans ses travaux nucléaires aux inspecteurs de l’AIEA jusqu’en 2003. Les USA et ses alliés affirment que le programme atomique de l’Iran est une couverture pour le développement de la bombe, alors que le gouvernement iranien avance que son programme est uniquement destiné à alimenter ses centrales.

Les membres permanents du Conseil étudient actuellement un projet de résolution préparé par la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni, qui vise à imposer des interdictions de voyage et un gel d’actifs aux dirigeants responsables des travaux nucléaires iraniens.

L’année dernière, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, qui se prononce ah-ma-deen-ah-ZHAD, a provoqué un scandale international après avoir qualifié l’holocauste, dans lequel 6 millions de Juifs ont été tués par l’Allemagne nazie pendant la seconde Guerre mondiale, de « mythe » et après avoir déclaré qu’Israël devait être « rayé de la carte ».

7,062FansLike
1,161FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous