Iran and its NeighboursIrakUn haut dirigeant irakien accuse l’Iran d’hypocrisie

Un haut dirigeant irakien accuse l’Iran d’hypocrisie

-

Associated Press, La Haye, 7 décembre – Par Toby Sterling – L’ambassadeur d’Irak aux Pays-Bas a critiqué le ministre des Affaires étrangères iranien dans son discours mercredi, accusant son pays d’hypocrisie dans son discours contre les Etats-Unis.

Il s’agissait d’un échange rare entre des dirigeants de ces deux Etats voisins, qui se sont fait la guerre pendant huit ans dans les années 1980.

L’incident s’est produit après que le ministre des Affaires étrangères iranien, Manouchehr Mottaki, ait déclaré dans un discours devant des universitaires et des diplomates au Clingendael Institute, think-tank sur les relations internationales, que le Conseil de Sécurité de l’ONU ferait preuve de partialité s’il imposait des sanctions contre l’Iran pour son programme nucléaire.

L’Iran insiste sur son droit à l’enrichissement d’uranium dans le cadre de ce qu’il présente comme un programme pacifique de génération d’énergie.

« L’administration américaine fait souvent référence à la capacité nucléaire de l’Iran comme à un danger pour la paix régionale et internationale », a affirmé Mottaki. Mais « ce sont les USA… qui ont envahi, sans le consentement du Conseil de Sécurité de l’ONU, un autre membre des Nations Unies, l’Irak, et qui ont ainsi fait naître le plus grand danger à la sécurité au Moyen Orient ».

Mottaki a ajouté que le cycle sans fin de la violence en Irak était alimenté par la présence permanente des troupes américains dans le pays. « Les groupes terroristes en Irak disent ‘c’est à cause du prolongement de l’occupation de ce pays que nous nous battons’ », a-t-il affirmé.

« Les Américains disent ‘c’est à cause des groupes terroristes que nous restons en Irak’. » L’ambassadeur irakien Siamand Banaa s’est ensuite opposé à lui, affirmant que l’Iran avait tiré profit de la guerre en Irak. « Cela renforcerait votre argument et lui apporterait plus de profondeur si vous tentiez d’éviter le cynisme et l’hypocrisie », a déclaré Banaa.

« Le départ du pire ennemi du peuple irakien et du peuple iranien, Saddam Hussein, qui a causé la mort et la disparition de centaines de milliers de personnes et la banqueroute presque totale du pays, constitue selon moi un grand progrès pour vous. »

Banaa a affirmé que l’analyse de Mottaki était erronée, et que sans les troupes américaines dans ce pays, « ce serait l’anarchie et en fait une vraie guerre civile ». Il a recommandé à Mottaki d’en finir avec l’argument « l’Amérique a toujours tort ».

Mottaki a répondu en assurant que l’Iran était en faveur de l’intégrité territoriale de l’Irak et désirait le retour de la paix. « La stabilité en Irak est la stabilité en Iran, dans tous ses pays voisins et dans la région entière », a-t-il ajouté.

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous