Iran and its NeighboursIrakLes visas remis à la délégation iranienne, annonce Washington

Les visas remis à la délégation iranienne, annonce Washington

-

AFP, Washington, 23 mars – Les Etats-Unis ont délivré vendredi les visas du président iranien Mahmoud Ahmadinejad et de sa suite pour leur permettre de se rendre à l’ONU à New York, a annoncé le département d’Etat.

« Les passeports munis de visas ont été délivrés » vendredi matin à 10h00 heures locales à Berne, en Suisse, a déclaré à la presse le porte-parole du ministère américain des Affaires étrangères, Sean McCormack.

En revanche, les visas des membres d’équipage iraniens devant acheminer la délégation, dont les demandes étaient parvenues incomplètes, n’ont pas tous été délivrés et sont encore en cours d’examen, a-t-il précisé.

Les Etats-Unis et l’Iran n’entretiennent pas de relations diplomatiques depuis 27 ans. Les intérêts des Etats-Unis en Iran sont défendus par la Suisse et ceux de l’Iran aux Etats-Unis par le Pakistan.

M. Ahmadinejad « a son visa. Je ne sais pas si le représentant iranien (à Berne) le lui a remis, mais il l’a », a poursuivi M. McCormack. « Il peut donc tout à fait venir à l’ONU et s’adresser au Conseil de sécurité s’il le souhaite ».

En ce qui concerne les visas des membres d’équipage, « nos gens à Berne travaillent aussi vite que possible pour s’assurer que ces visas sont délivrés conformément à nos obligations de pays-hôte » de l’ONU, a-t-il ajouté.

M. McCormack a cependant noté que la dernière fois que M. Ahmadinejad était venu à New York, pour participer en septembre à l’Assemblée Générale des Nations unies, déjà les demandes de visa des équipages iraniens étaient parvenues incomplètes.

La délégation iranienne avait déposé initialement 39 demandes de visa, 13 visas diplomatiques et 26 visas pour les membres de l’équipe de sécurité. Elle avait ensuite déposé une autre demande pour 33 visas pour des équipages iraniens.

Washington avait indiqué dès lundi que les 39 premiers visas étaient « approuvés » mais qu’ils ne seraient remis aux Iraniens qu’après l’approbation des 33 supplémentaires.

Mais depuis Téhéran s’est plaint de la lenteur de la procédure, accusant Washington de traîner des pieds pour empêcher M. Ahmadinejad de plaider sa cause au Conseil de sécurité.

« Malgré (…) les promesses américaines dans les médias, les visas du président et (des membres) de sa délégation n’ont pas été délivrés jusqu’à présent », a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères Abbas Araghchi, à l’agence de presse officielle Irna.

« Il semble que les responsables américains font des problèmes (…) de façon à empêcher la présence du président iranien au Conseil de sécurité qui (permettrait) de clarifier les faits et les positions », a-t-il dit.

Les cinq membres permanents du Conseil de sécurité (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie) et l’Allemagne sont tombés d’accord la semaine dernière sur un nouveau projet de résolution prévoyant de nouvelles sanctions contre l’Iran pour son refus de suspendre ses activités nucléaires sensibles.

Ils l’ont amendé jeudi et ont l’intention de le mettre au vote samedi.

Le président iranien a demandé, comme le règlement de l’ONU l’y autorise, à participer à la séance du Conseil de sécurité quand ce dernier votera sur de nouvelles sanctions contre son pays.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous