Iran and its NeighboursIrakMarins capturés: Tony Blair avertit l'Iran

Marins capturés: Tony Blair avertit l’Iran

-

Nouvelobs.com, 27 mars – Le Premier ministre Tony Blair avertit l’Iran que les relations des deux pays entreront « dans une nouvelle phase » si Téhéran ne libère pas les soldats britanniques qu’elle détient.

Le Premier ministre britannique, Tony Blair, met en garde l’Iran, mardi 27 mars: si les quinze soldats britanniques capturés par Téhéran dans le Golfe ne sont pas libérés, « une nouvelle phase » s’ouvrira. Interrogé sur ce qu’il entend par là, Tony Blair répond: « Nous allons voir, mais ce que le gouvernement iranien devrait comprendre est que l’on ne peut avoir une situation où nos hommes et femmes sont appréhendés alors qu’ils se trouvent dans les eaux territoriales irakiennes dans le cadre d’un mandat de l’ONU (…), puis qu’ils soient effectivement capturés et emmenés en Iran ». Vendredi dernier, les autorités iraniennes ont capturé quinze marins, quatorze hommes et une femme, alors qu’ils patrouillaient, selon Londres, à bord de deux bateaux à l’embouchure du Chatt al-Arab, dans les eaux irakiennes.

« CANAUX DIPLOMATIQUES »

« Ce que nous essayons de faire pour le moment c’est de poursuivre (les efforts pour leur libération) par des canaux diplomatiques et faire comprendre au gouvernement iranien que ces gens doivent être relâchés et qu’il n’y a absolument aucune justification à leur détention », explique Tony Blair, interrogé sur GMTV. « J’espère que nous parviendrons à faire réaliser (à l’Iran) qu’il doit les libérer ».
Londres réclame la libération immédiate des quinze engagés. Mais les autorités iraniennes contestent la version britannique. Pour Téhéran, les huit marins et les sept Royal marines (fantassins embarqués), auraient « avoué » être entrés illégalement dans les eaux territoriales iraniennes. Pourtant, Bagdad confirme la version britannique. Le ministre des Affaires étrangères irakien, Hoshyar Zebari, affirme lui aussi que les marins ont été capturés dans les eaux irakiennes.

PLUSIEURS JOURS

Selon la BBC, les captifs sont actuellement interrogés, à Téhéran, par les Gardiens de la révolution, l’armée idéologique du régime islamique. L’Iran chercherait à savoir si ces soldats effectuaient une mission liée à la collecte de renseignements. Un haut responsable iranien, interrogé par la chaîne britannique, précise que les interrogatoires pourraient se prolonger pendant plusieurs jours. Mais le Royaume-Uni fait pression sur le gouvernement iranien pour savoir où se trouvent les captifs, et pour obtenir un accès consulaire afin de s’assurer de leur bon état de santé, selon la ministre britannique des Affaires étrangères, Margarett Beckett.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous