Iran and its NeighboursIrakGates: "trop tôt" pour dire si l'Iran a cessé...

Gates: « trop tôt » pour dire si l’Iran a cessé de soutenir insurgés en Irak

-

AFP, Manama, 6 décembre – Il est « trop tôt » pour attribuer le déclin en Irak du nombre d’engins explosifs de facture iranienne à un arrêt du soutien des Iraniens aux insurgés, a estimé jeudi le secrétaire américain à la Défense Robert Gates lors d’une conférence de presse à Manama.

M. Gates, arrivé jeudi au Bahreïn après une étape en Irak, s’est par ailleurs dit globalement « encouragé » par sa visite à Badgad et Mossoul (nord).

« Au vu de mes discussions » avec le commandement américain en Irak et le gouvernement irakien, « il est encore trop tôt pour dire si le déclin (des Explosive Formed Penetrator, EFP, bombes de fabrication iranienne) en Irak s’explique plus par le succès grandissant que nous remportons à découvrir des caches, à perturber les réseaux, et par la décision de certains groupes chiites de recourir moins à la violence », a-t-il commenté.

« Il est simplement trop tôt pour dire comment cela est lié à ce que les Iraniens font ou pas », a-t-il ajouté, alors que doit se tenir la semaine prochaine un quatrième round de discussions entre experts de Washington et Téhéran sur la sécurité en Irak.

M. Gates, qui doit assister vendredi et samedi à Manama à une conférence sur la sécurité dans le Golfe, a souligné qu’il ne s' »attend(ait) pas à avoir d’interaction avec les Iraniens » présents à cette occasion, tout en jugeant que « le comportement iranien dans certains domaines fera certainement l’objet de conversations ».

Evoquant sa visite en Irak, le secrétaire américain à la Défense s’est dit « encouragé » par ses discussions avec les militaires américains et le gouvernement irakien.

« Je suis parti avec un sentiment positif sur la direction que prennent les choses en matière de sécurité et sur ce qui se passe au niveau local », a-t-il affirmé.

« Il existe une pression d’en bas vers les niveaux les plus élevés du gouvernement pour reproduire le type de réconciliation qui a lieu dans divers endroits en Irak. J’espère que cela donnera bientôt des résultats sur le plan législatif », a-t-il conclu.

7,062FansJ'aime
1,177SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Dernières nouvelles

Ce que les empoisonnements au gaz en Iran nous disent sur le régime au pouvoir

Depuis des mois, des écoles en Iran sont dans le collimateur d'attaques au gaz contre les enfants du pays....

Le régime iranien se dirige vers l’obtention d’armes nucléaires

Le régime iranien est une fois de plus au centre d'une dangereuse escalade de la prolifération d’armes nucléaires. Un...

Le Congrès américain soutien la quête du peuple iranien pour une République démocratique et laïque

Plusieurs membres bipartites de la Chambre des représentants des États-Unis ont présenté une résolution (H. RES. 100) soutenant le...

Une vague d’attaques par empoisonnement contre des écoles laisse des centaines de personnes malades

L'Iran est secoué depuis trois mois par des empoisonnements en série contre des écoles réservées aux filles, qui ont...

Iran – La fête du feu, veille du dernier mercredi de l’année, cauchemar pour la dictature

Tcharshanbé Soury est une ancienne tradition iranienne qui suscite l'inquiétude du régime iranien. La veille du dernier mercredi de...

Conférence de la Journée internationale de la femme en soutien à la lutte des femmes en Iran

Le 4 mars, une conférence a eu lieu en l'honneur de la journée internationale de la femme. Conférence intitulée...

Doit lire

Iran – La fête du feu, veille du dernier mercredi de l’année, cauchemar pour la dictature

Tcharshanbé Soury est une ancienne tradition iranienne qui suscite...

Les démocrates devraient entendre la voix des Iraniens, pas celle des dictateurs

Le soulèvement national iranien se poursuit malgré ses hauts...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous