Iran and its NeighboursIrakLégislatives en Irak: la liste Allawi dénonce des «fraudes...

Législatives en Irak: la liste Allawi dénonce des «fraudes flagrantes»

-

Le Monde: Les élections législatives irakiennes et les opérations de dépouillement ont été entachées de «fraudes flagrantes» destinées à favoriser le parti du Premier ministre sortant Nouri al-Maliki, a dénoncé vendredi la liste de l’ancien Premier ministre laïc Iyad Allawi.

Un responsable de la commission électorale a réfuté ces accusations, les estimant motivées politiquement, mais a assuré que des enquêtes étaient menées après le dépôt de plaintes sur des irrégularités.

«Il y a des fraudes flagrantes et claires (…) Des personnes manipulent et changent les chiffres pour augmenter les bulletins en faveur de la liste de l’Etat de droit», a indiqué à l’AFP Intissar Allawi, candidate du Bloc irakien et proche d’Iyad Allawi.

«Des bulletins de vote ont été trouvés dans des poubelles à Kirkouk (nord) et ils étaient tous en faveur de la liste du Bloc Irakien», a précisé Intissar Allawi avant d’insister: «Dans un premier temps, les électeurs n’ont pas trouvé leur nom dans les bureaux de vote et maintenant ils modifient les résultats».

Un responsable de la commission électorale, Iyad al-Kinani, a réfuté ces critiques. «Quand nous recevons des accusations et qu’il existe des problèmes, nous bloquons l’urne et nous commençons une enquête», a-t-il dit à l’AFP.

«Nous sommes habitués à ces accusations par les blocs politiques car soit ils ne sont pas au courant de nos procédures soit ils n’ont pas eu un bon résultats aux élections et parlent de fraudes», a-t-il insisté.

Une autre responsable de la commission électorale, Hamdia Husseini, a affirmé jeudi qu’une centaine de plaintes avaient été déposées par des candidats sur des irrégularités, sans donner de précisions.

Intissar Allawi a par ailleurs assuré que sa liste était en tête, avec 90 sièges remportés au niveau national contre 75 pour la liste de l’Alliance de l’Etat de droit (AED) de Nouri al-Maliki et 50 pour l’Alliance nationale irakienne (ANI, partis religieux chiites).

Des résultats partiels publiés jeudi par la commission électorale indiquent que Nouri al-Maliki et Iyad Allawi sont au coude à coude. L’AED est arrivée en tête dans deux provinces chiites du sud de l’Irak, à Najaf et Babylone, selon ces résultats publiés par la commission électorale après le dépouillement de 34% des bulletins dans ces régions.

A Salaheddine et Diyala, deux provinces à majorité sunnite au nord de Bagdad, la coalition laïque de Iyad Allawi est sortie victorieuse, selon la commission. Seuls 17% des bulletins ont été été dépouillés dans ces deux gouvernorats.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous