Iran and its NeighboursIrakLe PDK accusé de toucher des pots-de-vin sur la...

Le PDK accusé de toucher des pots-de-vin sur la contrebande de pétrole avec l’Iran

-

AFP : La Parti démocratique du Kurdistan (PDK) de Massoud Barzani réclame un milliard de dollars à un hebdomadaire d’opposition qui l’accuse de toucher des pots-de-vin sur la contrebande de pétrole avec l’Iran, a affirmé lundi une organisation de défense de la presse.

« Nous sommes inquiets de la plainte déposée le 25 juillet par le secrétaire de bureau politique du PDK contre l’hebdomadaire Roznama (calendrier en kurde) réclamant un milliard de dollars de dommages et interêts, ce qui est la somme la plus importante jamais exigée dans l’histoire de la presse en Irak », indique lundi sur son site l’Observatoire de la liberté de la presse en Irak.

Le tribunal doit juger cette affaire le 8 août à Erbil, a précisé Metro, la branche kurde de l’Observatoire.

L’hebdomadaire créé en 2007, qui appartient au chef du parti d’opposition Goran (changement) Nicherwan Moustafa, avait publié le 20 juillet un article sur la contrebande du pétrole entre le Kurdistan et l’Iran affirmant que « ce trafic rapportait des millions de dollars aux deux partis traditionnels le PDK et l’Union patriotique du Kurdistan (UPK de Jalal Talabani) ».

Le dirigeant du PDK Fazel Mirani a également demandé à la justice d’interdire au rédacteur en chef de la revue Azad Jalak et à l’auteur de l’article Sirwan Rachid de se rendre à l’étranger, précise l’association.

« Nous avons décidé d’ester en justice et de demander des compensations au journal car il nous accuse de corruption. Il doit apporter les preuves de ce qu’il avance et s’il n’en a pas c’est notre droit de demander des indemnités », a indiqué une source du bureau politique de PDK.

« Nous avons assez de preuves de ce que nous avançons dans l’article », a affirmé à l’AFP le rédacteur en chef du magazine Azad Jalak.

« Dans l’histoire de l’Irak, c’est la plus grande indemnité réclamée pour un article de journal et nous demandons le retrait de la plainte car elle aura une influence négative sur le travail des journalistes », ajoute Metro.

C’est le New York Times qui avait publié, le 8 juillet le premier article sur la contrebande de pétrole avec l’Iran.

Le correspondant de l’AFP avait vu lui aussi en juillet sur la route menant à Bashmakh, dans le nord de l’Irak, 150 camions-citernes attendant de passer en contrebande leur cargaison de produits pétroliers en Iran, un spectacle quotidien au coeur d’une violente dispute entre Bagdad et les Kurdes, et qui préoccupe Washington.

A Bagdad, le ministère du Pétrole est furieux de voir les Kurdes exporter des produits pétroliers importés par le gouvernement irakien principalement de Turquie et du Koweït pour répondre à la consommation intérieure.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous