Iran and its NeighboursIrakDes soldats américains et irakiens guettent les insurgés à...

Des soldats américains et irakiens guettent les insurgés à la frontière iranienne

-

AP, Mandali (Irak), 23 mars – A la frontière entre l’Iran et l’Irak, des soldats américains et des gardes-frontières irakiens focalisent leur attention sur un couloir montagneux frontalier bien connu des bergers et des contrebandiers, pour repérer les éventuels combattants qui viendraient d’Iran pour soutenir l’insurrection.

Les autorités de la coalition et du gouvernement provisoire accusent depuis un certain temps le régime chiite de Téhéran de se mêler des affaires irakiennes, et ces hommes sont la première ligne de défense contre d’éventuels infiltrateurs.

En février, l’armée américaine a annoncé la capture, dans la ville frontalière de Mandali, de Jaffar Sadiq Fette, un Iranien accusé du meurtre d’un agent des services secrets irakiens, et soupçonné d’avoir convoyé des insurgés vers les camps d’entraînement iraniens du Hezbollah.

Sur 96 kilomètres de long, en pleine montagne, une centaine de soldats américains, assistés d’un millier de gardes-frontières irakiens, patrouillent le long de la frontière et guettent ceux qui tentent de traverser. Le reste de la frontière est surveillé par les Irakiens, des soldats de la coalition et des peshmergas kurdes.

«Il y a eu un peu de contrebande, des mouvements de véhicules», déclaré le lieutenant-colonel William Hart, commandant du 1er escadron du 278e régiment de la 42e division d’infanterie, qui surveille la passe. Selon lui les traversées ne se font qu’à «faible échelle», et seul un pourcentage minime est lié à l’insurrection.

Deux cents captures ont été effectuées en février. Mais beaucoup des personnes repérées échappent aux soldats.

«La plupart du temps, même si nous (les) voyons, nous n’arrivons pas à les attraper, parce qu’ils connaissent trop bien le terrain», confie le lieutenant Kevin Mick. Cette frontière est «un cauchemar à patrouiller et à défendre», dit-il.

De fait la totalité des captures sont à mettre au crédit des gardes-frontières irakiens, sur lesquels les troupes américaines se reposent, selon le lieutenant. Tout en s’inquiétant parfois de leur loyauté, alors que certains se plaignent de ne pas avoir touché leur solde depuis deux mois, ou d’avoir des armes moins performantes que le reste de l’armée irakienne.

«Nous ne sommes pas assez naïfs pour ne pas penser que certains gardes-frontières n’ont pas été achetés», reconnaît Kevin Mick. «Mais leur situation est meilleure qu’auparavant», ajoute-t-il.

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous