Iran and its NeighboursIrakIrak: Des eurodéputés craignent un massacre «du type de...

Irak: Des eurodéputés craignent un massacre «du type de Srebrenica» dans le camp d’Achraf

-

Reuters: Un massacre comparable à celui de Srebrenica pourrait survenir dans le camp d’Achraf, en Irak, où 3.400 réfugiés iraniens sont soumis au contrôle de l’armée de Bagdad, a estimé mardi la délégation du Parlement européen pour les relations avec l’Irak.

Les eurodéputés, qui ont effectué une visite de deux jours à Bagdad la semaine passée, estiment que la seule issue possible passe par un départ des «moudjahidines du peuple d’Iran» qui occupent le camp et leur accueil par les pays occidentaux.

35 habitants tués le 8 avril
«Si nous ne parvenons pas à résoudre le problème, je pense qu’il y aura un massacre du type de Srebrenica», a dit le président de la délégation, le conservateur britannique Struan Stevenson, lors d’une conférence de presse à Strasbourg.

Membre de la délégation, Jelko Kacin, un démocrate-libéral slovène, a évoqué «des menaces du gouvernement irakien si le camp d’Achraf n’était par évacué d’ici à la fin de l’année».

Trente-cinq habitants d’Achraf ont été tués le 8 avril dernier lors d’une opération de l’armée irakienne contre l’Organisation des moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI), des opposants au régime iranien qui y sont installés avec leurs familles depuis vingt ans.

Pour une évacuation des réfugiés
Les corps n’ont toujours pas pu être enterrés et plusieurs centaines d’autres personnes ont été blessées, affirment les parlementaires.

La situation de ces réfugiés, reconnus comme tels par les Nations unies, est devenue critique depuis qu’en 2009 l’armée américaine a cédé le contrôle du camp aux autorités de Bagdad qui ont amorcé un rapprochement avec Téhéran dont l’OMPI craint de faire les frais.

Struan Stevenson demande, dans un relevé de conclusions, une enquête indépendante sur les événements d’avril. Il plaide, à plus long terme, pour l’évacuation des habitants d’Achraf vers les pays européens, l’Australie, les Etats-Unis ou le Canada. Cette solution se heurte toutefois au fait que si l’Union européenne a retiré l’OMPI de sa «liste noire» des organisations terroristes, elle est toujours considérée comme telle par Washington.

 

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous