IranDroits de l'hommeL'Iran interdit un journal d'opposition

L’Iran interdit un journal d’opposition

-

L'Iran interdit un journal d'opposition

Le journal a été accusé de « diffamation et de publication de mensonges pour créer l’anxiété publique », mais les rapports spécifiques qui ont dérangé les Pasdaran ne sont pas mentionnés.

Ghanoon a déjà été fermé temporairement en 2014 suite à un rapport concernant des accusations de corruption contre un ancien membre des Pasdaran qui avait été libéré sous caution.

Le journal a également été attaqué en janvier pour avoir critiqué la façon dont les Pasdaran ont arrêté un américain dans les eaux iraniennes.

L’article dit que les arrestations, qui ont été diffusées sur la télévision d’État iranienne, étaient évocatrices des vidéos de décapitation de l’État islamique. Les images ont montré 10 marins de la marine américaine à genoux avec les mains derrière la tête

Le commandant des Pasdaran, Mohammad Ali Jafari, a déclaré que l’article était une grosse erreur et que Ghanoon « Doit se repentir de ce qu’il avait affirmé ».

Le président iranien, Hassan Rohani, a promis la liberté sociale et politique quand il est arrivé au pouvoir, mais beaucoup d’observateurs de l’Iran affirment qu’il n’a pas tenu ces promesses.

 

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous