IranDroits de l'hommeDenis Coderre défend son voyage en Iran

Denis Coderre défend son voyage en Iran

-

Denis Coderre défend son voyage en Iran

Par Laurence Houde-Roy

Métro – Le maire de Montréal a répliqué mercredi matin aux propos entourant son voyage à Téhéran au début octobre.

Cette visite a fait réagir dans les derniers jours. Le National Post a publié un article dimanche dans lequel il explique que ce voyage, où Denis Coderre, a rencontré le maire de Téhéran a attiré les critiques de la communauté iranienne du Canada. Bien que la rencontre n’était pas inscrite à l’agenda du maire sur le site internet de la Ville de Montréal, les Iraniens du Canada l’ont appris par l’intermédiaire des médias iraniens.

La communauté iranienne a fait valoir que « le régime iranien est un régime terroriste » et s’est dite choquée que le maire de Montréal rencontre le maire de Téhéran, décrit comme une figure importante dans la théocratie du pays.

Me Anne-France Goldwater a publié sur Facebook cette photo du maire de Montréal accompagné du maire de Téhéran, Mohammad Ghalibaf.

Une photo des deux maires sous un portrait de l’Ayatollah Ruhollah Khomeini a été publié par l’avocate Me Anne-France Goldwater sur sa page Facebook.

« Avons-nous besoin d’une « entente » de quelque nature que ce soit avec un régime terroriste ? a réagi l’avocate. Le Canada n’a même pas de relations diplomatiques avec l’Iran, un pays sur notre liste des États qui soutiennent le terrorisme. Par exemple, Iran soutient le régime d’Assad qui est en train de massacrer la population d’Alep en Syrie. L’Iran soutient également Hezbollah », s’est indignée Me Golwater.

Le Canada a fermé son ambassade à Téhéran en 2012, notamment en raison du programme nucléaire de l’Iran. Le ministre fédéral des Affaires étrangères, Stéphane Dion, a dit en juin que les autorités ont commencé les discussions en vue d’une reprise des relations entre les deux pays.

Denis Coderre s’est défendu mercredi, faisant valoir que cette visite a été réalisée non pas comme maire de Montréal, mais bien en tant que président de Métropolis, l’association mondiale des grandes métropoles. « Je n’ai pas fait d’entente entre Montréal et Téhéran. J’assumais mon rôle comme président de Métropolis et l’une de ses villes [Téhéran] [en fait partie] depuis 20 ans, a-t-il fait valoir. Il existe maintenant ce qu’on appelle la diplomatie urbaine. C’est de travailler avec l’ensemble des villes, pour faire pression sur les gouvernements nationaux. Au niveau des affaires consulaires et de la mise en place de politiques publiques, les villes ont des rôles à jouer et en tant que président de Métropolis, on peut poser des gestes. La politique de la chaise vide, c’est terminé. »

Le maire a expliqué avoir parlé de développement urbain avec le maire de Téhéran et du rôle des villes d’Iran dans l’organisation Métropolis. Il dit avoir signé une entente en ce sens.

 

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous