IranDroits de l'hommeIran-Canada : Le Canada demande à Ahmadinejad de "rompre...

Iran-Canada : Le Canada demande à Ahmadinejad de « rompre avec le passé »

-

AFP, Ottawa, 5 août – Le Canada a demandé vendredi au nouveau président d’Iran, Mahmoud Ahmadinejad, qui prêtera samedi serment devant le Parlement, de « rompre avec le passé » s’il veut « améliorer » les relations diplomatiques entre les deux pays, sévèrement entachées par l’affaire Kazemi.
« Il ne pourra y avoir amélioration de nos relations bilatérales que si le nouveau gouvernement du président Ahmadinejad modifie sensiblement sa position en matière de droits de l’homme et de prolifération nucléaire », a déclaré dans un communiqué le ministre canadien des Affaires étrangères, Pierre Pettigrew.
Il a déclaré « espérer » l’avènement d’une « ère de changement » en Iran.
En mai, le Canada avait décidé de « restreindre » ses relations avec Téhéran « tant que les autorités iraniennes ne seront pas disposées » à traiter l’affaire de la mort de la journaliste irano-canadienne Zahra Kazemi « d’une manière sérieuse et crédible ».
Zahra Kazemi, arrêtée en juin 2003 alors qu’elle prenait des photos devant une prison de Téhéran, est morte quelques jours après, officiellement d’une hémorragie cérébrale consécutive à un coup reçu à la tête au cours de sa détention.
Ottawa accuse la justice iranienne de bâcler ce procès et demande « la libération immédiate » de l’un des avocats de la famille Kazemi, Abdolfattah Soltani, arrêté après la deuxième audience le 25 juillet dernier.
Le Canada exhorte aussi l’Iran à « poursuivre ses négociations » pour régler définitivement la querelle sur la question de ses installations nucléaires.
La République islamique a fait une exigence primordiale de la reconnaissance de son droit à l’enrichissement et à la conversion d’uranium, alors que la communauté internationale propose à l’Iran de reconnaître son droit au nucléaire civil à condition qu’il ne soit pas détourné pour produire la bombe atomique.
Citant l’incarcération du journaliste Akbar Ganji, la pendaison récente de deux enfants et la « persécution » de la minorité non-musulmane Baha’is, le Canada s’est dit « extrêmement préoccupé par la dégradation des droits de l’homme » en Iran et l’a prévenu qu’il présentera avec « ses partenaires partageant les mêmes opinions » une nouvelle résolution à l’Onu dès l’automne.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous