IranDroits de l'hommeL’Iran pend un prisonnier politique

L’Iran pend un prisonnier politique

-

UPI, Téhéran, 15 février – Hojjat Zamani, membre de l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran, qui était prisonnier politique incarcéré à la prison de Gohardacht dans la ville de Karadj, à l’ouest de Téhéran, a été pendu le 7 février.

Depuis 2001, Zamani a subi cinq ans durant des tortures et des pressions. Le surveillant de la prison, Ali Hadji Kazem, et deux autres personnes connus sous les noms de Arjmandi et Seyyed, un cadre adjoint en charge de l’exécution des jugements, comptaient parmi les personnes impliquées dans l’exécution.

Durant l’été 2004, la sixième branche du tribunal révolutionnaire avait condamné Hojjat à être quatre fois exécuté. A la fin de la même année, deux juges de la cour suprême, le mollah Mohseni Eje’i, l’actuel ministre du Renseignement, et Nabi Rajj, avaient utilisé plusieurs fausses allégations pour condamner Hojjat à être exécuté deux fois et à verser le prix du sang.

Zamani, qui avait 31 ans au moment de sa pendaison, a subi les plus graves tortures physiques et psychologiques. Les bourreaux du régime religieux ont cherché à lui briser le moral, à l’obliger à exprimer des remords et à le pousser au repentir. A cette fin, ils l’avaient envoyé dans la zone des prisonniers dangereux. Zamani avait protesté contre ces conditions et avait à plusieurs reprises mené une grève de la faim en 2004 et en 2005. Ces dernières années, ces conditions ont été une source d’inquiétude, ont été dénoncées par les organisations internationales des droits de l’homme et ont fait l’objet d’articles dans les media.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous