IranDroits de l'homme52 Soufis et leurs avocats condamnés à la prison...

52 Soufis et leurs avocats condamnés à la prison et au fouet

-

Iran Focus, Téhéran, 5 mai – Plusieurs dizaines de mystiques islamiques et leurs avocats ont été condamnés à la prison et au fouet, a rapporté jeudi un quotidien d’Etat.

En tout, 52 mystiques islamiques, ou Soufis, ont été condamnés à une peine de prison et au fouet et ont reçu une amende, selon le quotidien Kargozaran.

Ils sont accusés d’avoir « perturbé l’ordre public ».

Ils faisaient partie des 1000 Soufis arrêtés en février pour avoir participé à des émeutes hostiles au pouvoir dans la ville sainte de Qom, au sud de Téhéran.

Leurs deux avocats, Farchid Yadollahi et Omid Behrouzi, ont aussi été condamnés à une peine d’un an de prison, à 74 coups de fouet et à une amende de 10 millions de rials (soit 1000 dollars). Les deux hommes ont été également rayés du barreau pour une période de cinq ans.

Les mystiques islamiques, ou Soufis, atteignent une perception directe de la Vérité ou de Dieu par le biais de pratiques basées sur l’amour divin. Le soufisme, commun aux deux branches sunnites et chiites de l’islam, trouve ses racines en Iran. Ses fidèles s’opposent à la théocratie en Iran pour des raisons spirituelles.

En février, la police a arrêté près de mille Soufis lors d’affrontements qui ont éclaté après que leur lieu de culte ait été démoli sur ordre du gouvernement.

Des centaines de personnes ont été blessées pendant ces émeutes, la police s’étant servie de gaz lacrymogène et de matraques pour attaquer les manifestants.

Suite aux affrontements, Iran Focus avait publié une liste non exhaustive des personnes arrêtées.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous