IranDroits de l'hommeAmnesty très préoccupée par la mort d’un prisonnier politique...

Amnesty très préoccupée par la mort d’un prisonnier politique en Iran

-

Iran Focus, Londres, 9 septembre – Amnesty International a exprimé sa « grave préoccupation » à l’annonce de la mort en prison d’un prisonnier politique de longue date en Iran.

“Amnesty International se dit aujourd’hui gravement préoccupé par la mort du prisonnier politique Valiollah Feyz Mahdavi dans la prison de Gohardacht (connue aussi sous le nom de Radja’i Chahr) près de Téhéran”, a déclaré l’ONG dans un communiqué jeudi.

Le texte rappelle que cette mort en détention est la seconde dans les prisons iraniennes ces dernières semaines, après qu’un étudiant militants emprisonné Akbar Mohammadi soit décédé à la prison d’Evine le 31 juillet.

Amnesty a appelé le gouvernement iranien à prendre des mesures immédiates pour s’assurer qu’une enquête « rapide et efficace » soit ouverte sur toutes les morts en détention, notamment celles d’Akbar Mohammadi et de Valiollah Feyz-Mahdavi.

“Valiollah Feyz Mahdavi, un sympathisant de l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI), a été arrêté en 2001 et condamné à mort après un procès inique dans un tribunal révolutionnaire, accusé d’être moharebeh (ennemi de Dieu, une accusation souvent portée contre ceux qui mènent une résistance armée contre l’Etat) », a dit Amnesty.

“A la suite d’informations en mars 2006 comme quoi il encourait un risqué éminent d’exécution, il a été annoncé que sa peine de mort avait été commue à la prison à vie. Cependant, Valiollah Feyz Mahdavi n’a pas reçu la confirmation de cette transformation, et l’on a dit plus tard à son avocat que cela ne s’était pas fait”, dit le communiqué.

Le texte ajoute que Feyz-Mahdavi avait entamé une grève de la faim le 26 août, demandant d’être informé de la situation de son dossier, d’être transféré à la prison d’Evine, et de pouvoir rencontrer son avocat.

“Il y a des contradictions entre les rapports que donnent ses co-détenus et les déclarations des autorités carcérales. Le 4 septembre, Sohrab Soleymani, le directeur de l’organisation des prisons de la province de Téhéran, a déclaré à l’agence de presse Fars que Valiollah Feyz Mahdavi avait tenté de se suicider en se pendant dans les douches de la prison, et qu’il avait été envoyé à l’hôpital Chariati où il était sous observation. Il a démenti la grève de la faim de Valiollah Feyz Mahdavi. Le 6 septembre, on annoncé que Valiollah Feyz Mahdavi était mort à l’hôpital le jour précédent. Les rapports suggéraient que la famille de Valiollah Feyz Mahdavi n’avait pas reçu de confirmation officielle de cette nouvelle, bien qu’un membre de la famille se soit rendu au tribunal de la révolution pour y chercher des informations”, peut-on lire.

Le groupe a appelé les autorités iraniennes à ouvrir immédiatement une enquête impartiale sur la mort en détention de Feyz-Mahdavi et tous les autres cas de mort de détenus dans des circonstances douteuses et inhabituelles. “Les méthodes et les résultats de cette enquête doivent être rendus publics, et les responsables doivent être traduits en justice dans un procès équitable », précise-t-il.

Le groupe a aussi appelé Téhéran à cesser la torture et les mauvais traitements des prisonniers politiques.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous