IranDroits de l'hommeLes USA et l’opposition iranienne dénoncent la venue d’un...

Les USA et l’opposition iranienne dénoncent la venue d’un religieux iranien dans un organe de l’ONU

-

Iran Focus, Londres, 12 octobre – Le département d’Etat américain et le principal mouvement d’opposition iranien ont condamné la visite du ministre de l’Intérieur d’Iran à un organisme des Nations Unies à Genève.

« La décision du régime d’envoyer le ministre de l’Intérieur, Mostafa Pour-Mohammadi, célèbre pour ses violations des droits humains, en tant que représentant du pays à la Commission tripartite composée de l’Iran, de l’Afghanistan et du Haut commissariat pour les réfugiés des Nations Unies (UNHCR) à Genève les 9 et 10 octobre 2006, met en exergue l’adoption ouverte d’une politique répressive par le gouvernement d’Ahmadinejad et par les personnes responsables de sa mise en application », a déclaré mercredi le département d’Etat dans un communiqué officiel.

Il avance que depuis qu’il a été nommé ministre de l’Intérieur par le président Mahmoud Ahmadinejad en août 2005, Pour-Mohammadi a participé à « l’organisation de la campagne de restriction des droits déjà limités du peuple iranien ».

« Dans le passé de violation des droits humains de Pour-Mohammadi en Iran, on peut citer son rôle prédominant dans les exécutions massives en 1988 de plusieurs milliers de prisonniers politiques à la tristement célèbre prison d’Evine à Téhéran et son implication, en tant que vice-ministre du Renseignement, dans les meurtres en 1998 d’écrivains et de dissidents en Iran. »

« Choisir Pour-Mohammadi pour représenter l’Iran dans des débats internationaux sur des questions humanitaires est la preuve de l’irrespect continu du régime vis-à-vis de la communauté internationale et des droits fondamentaux de ses citoyens », ajoute le communiqué.

Un jour plus tôt, le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), coalition de groupes opposés au régime théocratique d’Iran, avait délivré un communiqué appelant les autorités suisses à arrêter l’ecclésiastique radical chiite.

« La Résistance iranienne pense que le fait d’inviter un des criminels les plus redoutables des temps modernes dans une organisation internationale en Suisse constitue une violation des droits humains et du droit sacré à l’asile, et le condamne en tant que tel », a-t-elle déclaré.

« Le mollah Mostafa Pour-Mohammadi fait partie des auteurs du massacre de 30 000 détenus politiques en 1988 », a affirmé la coalition de l’opposition.

« Pour-Mohammadi fait partie des responsables des ‘meurtres en série’ des années 1990, dans lesquels au moins 120 dissidents, écrivains et intellectuels ont été enlevés puis sauvagement assassinés », ajoute-t-elle.

La Résistance l’accuse d’avoir commis des « crimes contre l’humanité » et qualifie son entrée au quartier général de l’UNHCR de « honte ».

« La Résistance iranienne réclame l’expulsion de Pour-Mohammadi des organisations internationales et son arrestation par le gouvernement suisse afin qu’il soit poursuivi en justice par un tribunal international pour ses crimes contre l’humanité. »

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous