IranDroits de l'hommeConcert de protestations contre la conférence de Khatami

Concert de protestations contre la conférence de Khatami

-

The Guardian, 13 octobre – by Alexandra Smith – L’ancien président de l’Iran Mohammad Khatami va devoir faire face à une manifestation d’étudiants et de groupes de défense des droits humains pendant sa conférence qui aura lieu plus tard dans le mois à l’Université de St Andrews.

L’ancien chef d’Etat, qui était à la tête de ce pays du Moyen-Orient jusqu’à l’année dernière, va ouvrir un nouvel Institut des études iraniennes le 31 octobre à St Andrews et va également être nommé Docteur en droit honoraire par Sir Menzies Campbell, leader libéral démocrate et président de l’université.

M. Khatami va inaugurer cet institut universitaire, qui va bénéficier de 12 000 livres dont a fait don Sadegh Kharazi, ancien ambassadeur d’Iran en France. La valeur de cette collection de textes iraniens, la plus grande de ce type en Europe, est estimée à plus de 100,000 livres sterling (soit environ 145 000 euros).

La décision de faire cet honneur à Khatami a été vivement critiquée par les groupes de défense des droits humains qui avancent que des milliers de citoyens iraniens ont été emprisonnés et torturés pour leurs idées politiques pendant son mandat de huit ans qui s’est achevé l’année dernière avec l’élection de Mahmoud Ahmadinejad.

L’Union nationale des étudiants réclame que son invitation soit retirée, sauf si Ahmad Batebi, étudiant emprisonné en 1999 lors d’une manifestation pro-démocratique, est libéré.

Cependant, en dépit des protestations de l’organisme national, l’Association des étudiants de St Andrews s’est déclarée en faveur de la décision de l’université d’accueillir M. Khatami.

Selon un communiqué de l’association : « Après des discussions et des débats approfondis avec d’éminents universitaires et les autorités à ce sujet, l’association des étudiants soutient entièrement la décision de l’Université de St Andrews de décerner un doctorat honoraire en droit à M. Khatami ».

« Alors qu’il serait commode de s’opposer au titre remis à M. Khatami en raison des tensions qui existaient en Iran sous son mandat présidentiel, l’association des étudiants estime que Khatami lui-même a adopté une position courageuse en défendant les valeurs libérales face à une grande adversité.’

Ali Ansari, qui va diriger le nouveau département de l’université, a déclaré au Scotsman : « Il [Khatami »> est la personne idéale pour inaugurer l’institut grâce à sa double expérience universitaire et politique. C’est la première fois qu’un ancien président iranien vient en visite en Grande-Bretagne et c’est la plus importante visite depuis celle du Chah en 1972 ».

La conférence de M. Khatami doit se concentrer sur des questions universitaires, mais il est également entendu qu’il aborde le sujet de la situation politique actuelle en Iran.

7,062FansLike
1,164FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous