IranDroits de l'hommeUne manifestation d’Iraniens à Berlin appelle à un changement...

Une manifestation d’Iraniens à Berlin appelle à un changement démocratique

-

Iran Focus, Berlin, 7 février – Les Iraniens s’apprêtent à tenir un rassemblement massif à Berlin pour le 26e anniversaire de la révolution de 1979 pour appeler à la fin de la théocratie dans leur pays. L’annonce intervient après l’interdiction d’un rassemblement similaire programmé le même jour à Paris.

Les organisateurs attendent une foule gigantesque pour le 10 février à la Porte de Brandebourg dans le centre de Berlin, malgré la manifestation qui aurait dû à l’origine se dérouler à Paris mais qui a été interdite par les autorités françaises il y a quelques jours à peine.

Le principal groupe d’opposition iranien, le Conseil national de la résistance, a publié un communiqué samedi condamnant la décision du gouvernement français d’interdire cette manifestation des réfugiés iraniens à Paris contre la dictature en place en Iran, malgré une autorisation antérieure.

Le CNRI a estimé qu’en prenant cette décision de la France « se plie aux exigences d’un régime médiéval qui cherche à étendre sa répression de Téhéran à Paris », ajoutant que c’est « dans un marchandage honteux avec le régime des mollahs les autorités françaises ont interdit la manifestations du 10 février ».

Il précisait que « selon les organisateurs, plus de 40.000 Iraniens de toute l’Europe étaient attendus à cet événement, ce qui terrifiait les mollahs. »

Les manifestants à Berlin appelleront à la fin des relations diplomatiques et économiques des gouvernements européens avec Téhéran et le retrait de la marque du terrorisme de l’organisation des Moudjahidin du peuple d’Iran, la plus grande organisation membre du CNRI. Beaucoup au sein de la communauté internationale pensent que l’OMPI a été placée sur la liste du terrorisme de l’UE dans le cadre de la politique de complaisance avec la théocratie.

Le rassemblement a déjà reçu le soutien d’un large éventail de personnalités politiques et sociales et des groupes de défense des droits de l’homme en France et en Allemagne.

« La manifestation a été parrainée par plus de 250 parlementaires en Europe et des dizaines d’organisation des droits de l’homme », ajoutait le communiqué du CNRI.

Les organisateurs préparent une liste d’éminentes personnalités politiques européennes qui prendront la parole au rassemblement.

Le CNRI a révélé de sources venant d’Iran que la France avait accepté les exigences du régime de Téhéran en échange d’accords économiques pour des compagnies françaises, ajoutant que Téhéran étendait sa dictature à des milliers de kilomètres jusqu’au cœur de l’Europe.

L’aggravation de la situation des droits de l’Homme en Iran attire de plus en plus d’attention internationale. En janvier le Parlement européen a adopté une résolution à la majorité des voix condamnant cet état de fait. Il s’agissait de la deuxième condation européenne en six mois.

La résolution dénonçait très fermement des pratiques comme les exécutions des jeunes de moins de 18 ans et la lapidation.

Téhéran a également été condamné par l’Assemblée générale de l’ONU en décembre dérnier pour les mêmes raisons. Les organisations humanitaires dénoncent 174 formes de torture comme le fouet, les amputations ou les yeux arrachés dans les prisons en Iran.

Le rassemblement de Berlin condamnera ces violations et appellera l’UE à adopter une politique de fermeté pour aider à un véritable changement en Iran en soutenant les aspirations démocratiques des Iraniens.

D’après le communiqué de presse publié à cet effet, « les manifestants souligneront que la solution au problème iranien n’est ni la complaisance ni une intervention militaire étrangère. Le changement démocratique en Iran n’est possible qu’avec le soutien des Iraniens et de leur résistance organisée. »

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous