IranDroits de l'hommeEbadi accuse la justice d'obstruction aux avocats des droits...

Ebadi accuse la justice d’obstruction aux avocats des droits de l’Homme

-

AFP, Téhéran, 14 février – Le prix Nobel de la paix Shirin Ebadi a accusé la justice ultra-conservatrice iranienne lundi de tout faire pour empêcher les avocats des droits de l’Homme de défendre les prisonniers politiques et de vouloir imposer son autorité dans l’habilitation des avocats.

« Le juge et l’avocat sont chacun l’une des ailes de l’ange de la justice, mais l’une d’entre elles a été amputée », a déclaré Shirin Ebadi, elle-même avocate.

« Les avocats passent leur temps à entrer et sortir de prison, j’ai moi-même été en prison, on ne cesse de me convoquer », a-t-elle dit lors d’une conférence de presse au côté d’autres membres du Cercle des avocats des droits de l’Homme qu’elle dirige.

« Je subis des menaces depuis dix ans », a-t-elle dit. Elle a souligné faire l’objet d’une nouvelle convocation de la justice, et « le juge lui-même ne sait pas pourquoi ».

Elle a en particulier dénoncé l’impossibilité faite à un détenu de prendre un avocat spécialiste des droits de l’Homme: « Comment peuvent-ils décider quel avocat peut plaider une affaire et quel autre ne peut pas ? »

Shirin Ebadi a cité en exemple le cas de Roozbeh Mir-Ebrahimi, arrêté à l’automne, dans une vaste opération de la justice contre les journalistes internautes, et libéré à la fin de l’année.

« Ma famille a demandé à Mme Ebadi et M. Mohammad Seifzadeh de me défendre, mais on m’a dit en prison qu’avec l’accusation qui pesait sur moi, je risquais déjà 15 ans de prison et qu’avec eux (ces avocats) je prendrais 25 ans », a raconté Roozbeh Mir-Ebrahimi lors de la même conférence de presse.

« Mon interrogateur m’a forcé à les rejeter et à dire qu’ils ne faisaient que servir leurs propres intérêts », a-t-il rapporté.

« Je me suis fait piéger, ainsi que des gens comme moi, par ceux qui (…) se sont servis de nous comme de marionnettes », avait-il écrit dans une lettre de repentir publiée par la presse en même temps que celles de plusieurs autres internautes après leur libération.

Selon le Cercle des avocats, la justice prépare actuellement une loi mettant fin à l’indépendance du barreau. La loi prévoit que les avocats seront habilités à exercer non plus par la corporation, comme cela est le cas depuis plus de 50 ans, mais par un collège à la solde de la justice, composé en particulier de magistrats, selon le Cercle
Dans un communiqué, celui-ci estime que le texte aura un « effet destructeur pour l’indépendance des avocats et les droits des citoyens à se défendre ».

7,062FansLike
1,173FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Eldar Mamedov, un conseiller de Bruxelles ou un ami du régime en Iran

Eldar Mamedov a été l'un des principaux acteurs du scandale de Qatargate. Le scandale de corruption de Qatargate, pour...

L’éventuelle inscription des pasdaran sur la liste des organisations terroristes effraie le régime iranien

Jeudi, le Parlement européen a adopté une résolution appelant à des pressions supplémentaires sur le régime iranien, notamment la...

Comment la censure d’Internet nuit à l’économie iranienne

Alors qu'au cours des quatre derniers mois, l'accès à Internet en Iran a été coupé ou sévèrement limité, le...

Le régime iranien cache les violations des droits humains dans ses prisons

Après plus de quatre mois de soulèvements nationaux en Iran, la brutalité de l'appareil sécuritaire et judiciaire du régime...

Les démissions et les renvois signalent le désespoir de Téhéran face aux manifestations

Mercredi 22 décembre, le ministre de l'Intérieur du régime iranien, Ahmad Vahidi, a annoncé que Mohammad-Tayyeb Sahraei avait été...

Les disparitions forcées, outil du régime iranien pour répandre la terreur

L'Iran est un pays gouverné par le régime autoritaire des mollahs. Il souffre de décennies de violations des droits...

Doit lire

Eldar Mamedov, un conseiller de Bruxelles ou un ami du régime en Iran

Eldar Mamedov a été l'un des principaux acteurs du...

Iran : Un régime effondré et ses forces démoralisées

Il ne fait aucun doute que le régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous