IranDroits de l'hommeLula veut accueillir une condamnée à mort

Lula veut accueillir une condamnée à mort

-

AP: Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a offert, samedi, d’accueillir une femme condamnée à mort pour adultère en Iran.

Des protestations avaient fusé de partout dans le monde lorsque Sakineh Mohammadi-Ashtiani avait été condamnée à la peine capitale par lapidation. Plus tôt en juillet, l’Iran avait changé d’avis sur la méthode de sa mise à mort, mais cette mère de deux enfants pourrait tout de même être pendue.

M. da Silva a demandé à son homologue iranien, Mahmoud Ahmadinejad, de permettre au Brésil d’accorder l’asile politique à la condamnée, lors d’un événement politique organisé en faveur de la candidate de son parti aux prochaines élections présidentielles.

Le gouvernement de M. da Silva a bâti des relations diplomatiques étroites avec l’Iran au cours des dernières années.

Le Brésil a travaillé avec la Turquie, plus tôt cette année, afin de trouver une solution à la dispute entre les pays occidentaux et l’Iran concernant le programme nucléaire de ce dernier.

Une condamnation dénoncée

Sakineh Mohammadi-Ashtiani, 43 ans, a été officiellement condamnée en 2006 pour avoir entretenu « une relation illégale » avec deux hommes autres que son mari.

N’ayant cessé de clamer son innocence depuis lors, elle a déjà reçu 99 coups de fouet pour ces faits présumés, considérés comme un crime en Iran.

Les États-Unis, l’Union européenne, le Royaume-Uni et plusieurs organisations de défense des droits de l’homme ont exhorté Téhéran à annuler la condamnation à mort de Mme Mohammadi-Ashtiani.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous