IranDroits de l'hommeIran / amputations: le régime persiste et signe dans...

Iran / amputations: le régime persiste et signe dans sa barbarie

-

 
Iran Focus: Un homme reconnu coupable d’avoir volé des chocolats et du cacao dans une pâtisserie de Téhéran a été condamné à l’amputation d’une main, a rapporté samedi l’agence de presse Fars.

Le juge Mohammad Reza Giyuki, cité par Fars, a également condamné cet homme de 21 ans dont l’identité n’a pas été dévoilée, à six mois de prison pour avoir endommagé la pâtisserie et à six mois supplémentaires pour « avoir désobéi à la police ».

Selon l’agence Fars, il a été arrêté le 29 mai en possession de l’équivalent de 900 dollars en liquide, trois paires de gants, du chocolat et du cacao.

La semaine dernière, un homme a été amputé d’une main dans la ville sainte de Machhad (nord-est) avait provoqué l’indignation générale. Mardi 12 octobre l’agence iranienne ISNA avait rapporté qu’ « un Iranien reconnu coupable de vol a été amputé d’une main»,  rapportant les propos du procureur général de Machhad qui insistait que « ce ne sera pas le dernier cas d’amputation, il y en aura d’autres dans le futur ».

Le procureur de Machad, Mahmoud Zoqi, a déclaré la semaine dernière: «Nous avons demandé aux juges de privilégier les peines d’amputation (…) car nous sommes responsables de la protection de la vie et des biens des gens.  L’amputation de la main a été exécutée devant des prisonniers pour leur donner une leçon (…) Ce ne sera pas le dernier cas d’amputation, il y en aura d’autres dans le futur (…) Nous n’auront aucune pitié (…) Ce que fait un voleur peut être considéré comme un acte de moharebeh (guerre contre Dieu) qui est passible de la peine de mort. »

 Le Conseil National de la Résistance iranienne (CNRI), par la voix de sa dirigeante Maryam Radjavi , avait alors condamné ce crime comme « un exemple de la barbarie effrénée du régime aux abois. »
« La communauté internationale, a-t-elle déclaré, est maintenant confrontée à un test crucial de s’opposer fermement contre une dictature religieuse sanguinaire considérée comme une honte pour l’humanité au 21e siècle et de la rejeter. Tous liens économiques et politiques avec ce régime doivent être subordonnés à la fin des châtiments cruels et à l’amélioration des droits de l’homme en Iran. »

Le 2 octobre un prisonnier à Qazvine avait été condamné à avoir les doigts amputés. En juillet, cinq jeunes détenus se faisaient amputer des doigts à la prison d’Hamedan.

 

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous