IranFemmesDeux Iraniennes que tout un monde sépare

Deux Iraniennes que tout un monde sépare

-

The Globe and Mail, 31 mai – de Estanislao Oziewicz – (Extrait du Globe and Mail de mercredi)

L’une est un mannequin de 26 ans, chanteuse de pop en herbe, étudiante en relations internationales et ancienne reine de beauté canadienne vivant à Vancouver. L’autre est une jeune fille pauvre de 18 ans, sans instruction, kurde et condamnée à mort pour avoir tué l’homme qui a tenté de la violer.

Elles partagent le même prénom ainsi que leurs origines iraniennes.

Depuis l’annonce de la condamnation de Nazanin Fatehi cette année, Nazanin Afshin-Jam, arrivée deuxième au concours de Miss Monde 2003, a pris la tête d’une campagne internationale prenant de plus en plus d’ampleur pour sauver Melle Fatehi de l’exécution.

Récemment, Melle Afshin-Jam est parvenue à se rallier le soutien de personnes haut placées, dont l’ancien ministre des Affaires étrangères libéral Lloyd Axworthy, actuellement président de l’Université de Winnipeg, et la députée libérale Belinda Stronach.

« Toutes les personnes à qui j’ai parlé, les experts qui travaillent sur ce genre de choses, disent que plus on fait de bruit, plus on a de chances de libérer quelqu’un », a déclaré Melle Afshin-Jam dans une interview.

Melle Afshin-Jam est aussi glamour qu’à l’écoute du monde.

Lorsqu’elle était enfant, dit-elle, elle et sa famille ont fui l’Iran pendant la révolution de 1979 après que son père ait été harcelé puis jeté en prison par les Gardiens de la Révolution.

La famille a vécu brièvement en Espagne et en France avant de s’installer au Canada.

Melle Afshin-Jam est devenue Cadet de l’aviation royale du Canada et a étudié les sciences politiques et les relations internationales à l’Université de Colombie britannique et en Europe, tout en conservant un vif intérêt pour sa patrie.

Elle a entendu parler du cas de Fatehi par un fan de sa musique, carrière qu’elle a lancée après celle de reine de beauté.

Ses apparitions somptueuses lui ont valu plusieurs courriers de remontrance de la part d’extrémistes islamiques.

« Heureusement, je reçois beaucoup plus de courrier de la part de jeunes femmes en Iran qui me soutiennent et qui me considèrent comme un modèle », dit-elle sur son site Internet.

Les détails du dossier de Fatehi et où il se situe dans le processus judiciaire iranien sont peu clairs et rares. Certains proviennent de la Commission internationale contre les exécutions basée en Allemagne, et dirigée par un Iranien exilé, et également d’Amnesty International.

Amnesty, citant des articles parus dans le journal iranien E’temaad, a affirmé que Melle Fatehi avait dit à la cour que trois hommes s’étaient approchés d’elle et de sa nièce, les ont forcées à se mettre à terre et ont essayé de les violer. Cherchant à défendre sa nièce et elle-même, Melle Fatehi, qui avait 17 ans à l’époque des faits, a donné un coup de couteau dans la main de l’un des hommes, couteau qu’elle portait sur elle puis, lorsque les hommes ont continué de les agresser, a poignardé un autre dans la poitrine.

« Je voulais me défendre moi et ma nièce » aurait-elle déclaré devant la cour de Karaj, à l’ouest de Téhéran. « Je ne voulais pas tuer cet homme. Dans le feu de l’action, je ne savais pas quoi faire car personne n’est venu à notre secours. »

Par le biais de personnes intermédiaires et de questions écrites, Melle Afshin-Jam a « interviewé » Melle Fatehi, l’aînée de six enfants d’une famille kurde pauvre. Melle Fatehi n’a pas pu aller à l’école car elle devait s’occuper des ses frères et sœurs. Son père est trop malade pour travailler et sa mère travaille comme femme de ménage.

Selon Melle Afshin-Jam, Melle Fatehi se bat pour s’en sortir.

« Je suis seule ici et j’ai très peur », aurait-elle dit selon Melle Afshin-Jam. « C’est difficile de supporter cette situation. Je veux pouvoir un jour sortir de là. L’extérieur me manque. A tous ceux qui oeuvrent pour sauver ma vie, je les remercie. »

(…)

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous