IranFemmesL’Iran dément autoriser la candidature des femmes à la...

L’Iran dément autoriser la candidature des femmes à la présidence de la République

-

Iran Focus, Téhéran, 22 janvier – L’Iran a démenti permettre la candidature de femmes à l’élection présidentielle de cette année.

Ce matin, l’agence de presse Reuters rapportait que le Conseil de Surveillance avait annoncé que les femmes pourraient se présenter à l’élection de juin, supprimant un article ambigu de la constitution. Séparément, plusieurs groupes politiques du pouvoir en ont félicité le chef du Conseil des Gardiens.

La constitution iranienne stipule que les candidats doivent être un « rejal » politique, un « homme » en arabe.
Reuters a cité Gholamhossein Elham, porte-parole de l’ultra conservateur Conseil des Gardiens, disant que le mot pouvait aussi concerner les femmes.

« Les femmes qui ont les qualifications nécessaires ont le droit de se présenter à l’élection présidentielle », avait-il déclaré à la télévision d’Etat, selon Reuters.

Cependant, Elham a fait savoir à l’agence de presse officielle ISNA que « je n’ai pas changé la signification du mot rejal ».

« Je n’ai jamais eu d’interview sur ce sujet de cette manière à la télévision, et la dépêche qui a été publiée n’est pas correcte », a-t-il précisé.

Cet après-midi, dans une interview avec l’agence Fars, Elham a démenti la dépêche et affirmé que selon l’article 115 de la Constitution, le Conseil des Gardiens mettrait son veto à toute candidate qui se présenterait au scrutin présidentiel.

« Le mort rejal ne concerne pas les femmes », a dit Elham.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous