IranIran (actualité)Iran-USA : Les partisans d’une ligne plus radicale progressent

Iran-USA : Les partisans d’une ligne plus radicale progressent

-

Iran Focus, 6 juin 2005 – The Hill, le journal du Congrès américain a publié un article la semaine dernière intitulé « les parlementaires font avancer une ligne plus dure sur l’Iran ».

« Les membres du Congrès se préparent à adopter une ligne plus dure sur l’Iran en renforçant les sanctions. L’impulsion pour une action législative est telle que le gouvernement a fait savoir sa préoccupation aux puissants présidents de commission. Mais les débats passionnés restant de mise sur la question, il n’est pas certain que les parlementaires rongeront leur frein plus de quelques mois. Un projet de loi sur l’Iran de la représentante Ileana Ros-Lehtinen (Rép. Floride) a attiré 263 co-sponsors avant la suspension des travaux – bien au-delà de la majorité de 218 voix nécessaires pour être adopté à la Chambre. Le sénateur Rick Santorum (Rép. Pennsylvanie), un candidat possible pour 2008, a présenté un projet de loi similaire à la version de Ros-Lehtinen.

Le chef de la minorité à la Chambre, Nancy Pelosi (Dém. Californie) a récemment signé ce projet, qui bénéficie aussi d’un soutien substantiel des Républicains, y compris le numéro deux de la majorité Eric Cantor (Rép. Virginie). « J’ai bon espoir que c’est quelque chose que le leader de la majorité et les autres considèreront allant dans le même sens que ce que nous essayons de faire pour le développement de la liberté et de la démocratie », a-t-il affirmé.

Certains artisans du projet avaient espéré pouvoir faire passer la loi avant l’élection présidentielle du 17 juin en Iran pour faire pression sur le régime. Le Conseil des gardiens iranien a empêché de très nombreux candidats réformateurs de se présenter, comme il l’avait fait pour les législatives l’an dernier. L’Iran est devenu une préoccupation majeure en matière de politique étrangère pour l’administration, qui l’accuse de poursuivre un programme d’armes nucléaires.

A la conférence le mois dernier du comité israélo-américain des affaires publiques (AIPAC), l’Iran a été un des principaux sujets débattus. Le puissant lobby avait mis en place une présentation dramatique multimédia arguant que l’Iran « cherche à se doter de l’arme nucléaire » et a discuté sur « la manière de l’arrêter ». AIPAC a envoyé 4500 membres au Capitole pour son travail de lobby sur les parlementaires et ils font pression en faveur de la législation sur l’Iran.

Selon un assistant républicain, les parlementaires soutenant le projet « veulent certainement coopérer avec le président » et espèrent utiliser la législation comme un levier pour faire pression sur les alliés européens qui négocient avec l’Iran. Mais l’assistant a déclaré que « ça se fera fin juillet-août alors que la preuve» que l’Iran poursuit un programme nucléaire « se renforce ».

La sous-commission sur le Moyen-Orient et l’Asie centrale, que préside Ros-Lehtinen, a approuvé son projet de loi en avril.

Il y a eu des démonstrations de soutien similaires pour la loi sur l’Iran au Sénat. Le projet de Santorum compte 25 co-sponsors de tout l’éventail politique. Le sénateur Sam Brownback (Rép. Kansas), un autre présidentiable pour 2008, a déclaré au Hill qu’il préparait son propre projet de loi et qualifiait l’Iran de « la question étrangère sans doute la plus pressante que nous ayons à affronter ». « C’est un régime dangereux », a affirmé Brownback, « et il n’est pas soutenu par sa population ».

Le projet de loi de Ros-Lehtinen élaborerait un code de lois des sanctions sur l’Iran, limiterait une dispense présidentielle des sanctions à six mois, autoriserait le président à geler l’aide des pays investissant dans l’industrie pétrolière iranienne et autoriserait le président à apporter une aide financière et politique aux groupes favorables à la démocratie et opposés au gouvernement de l’Iran. Pendant ce temps, les Européens ont dit vouloir porter la question au Conseil de sécurité de l’ONU si l’Iran exécutait sa menace de reprendre son enrichissement de l’uranium.

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous